CQFR : Embiid vs Giannis c’était lourd, Lou Will héroïque

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 8 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Lakers @ Knicks : 123-124

Hornets @ Heat : 75-93

Sixers @ Bucks : 130-125

Raptors @ Pistons : 107-110

Hawks @ Magic : 91-101

Bulls @ Kings : 102-129

Wolves @ Rockets : 102-117

Nets @ Clippers : 116-119


- Cette nuit, on a eu un petit aperçu de ce qui pourrait être l'un des chocs les plus attendus des playoffs à l'Est : un match ouvert et marqué par un duel de stars entre les Bucks et les Sixers. Il n'y aura sans doute pas 130-125 en cas de retrouvailles en post-saison, mais l'avant-goût est alléchant. Giannis Antetokounmpo a ainsi vu sa plus grosse perf en carrière (52 points, 16 rebonds et 7 passes) rendue inutile par Joel Embiid (40 points, 15 rebonds, 6 passes et 3 interceptions) et Philly.  Le Camerounais a relevé le défi et gêné autant que possible le "Greek Freak", tout en pesant offensivement sur ce match. Malgré les efforts colossaux de Giannis, les Sixers ont montré qu'ils n'auraient pas la moindre crainte s'ils devaient se déplacer dans le Wisconsin dans un mois ou deux...

- Dans la catégorie des matches cruciaux pour la qualif en playoffs, le Heat a pris son courage à deux mains et possiblement écarté Charlotte de sa route. En s'imposant à la maison contre des Hornets verrouillés par Erik Spoelstra et limités à 75 points, Miami a peut-être remporté son match le plus important de la saison. Annoncé incertain, Dwyane Wade s'est battu comme un beau diable pour scorer (18 points) et s'arracher sur des ballons en défense comme à la belle époque. En sortie de banc aussi, Goran Dragic (19 points) a compensé la soirée catastrophique de Josh Richardson (2/17) en attaque. Voilà Miami avec deux longueurs d'avance sur Charlotte au classement et une sur Orlando, qui s'est imposé à domicile contre Atlanta.

- Le Magic, justement, entretien l'espoir de livrer un duel florido-floridien avec le Heat jusqu'à la dernière journée de la saison régulière. Porté par des "MVP, MVP !" pendant toute la rencontre, Nikola Vucevic a marché sur la raquette d'Atlanta avec 27 points et 20 rebonds, comme le ferait tout big man All-Star qui se respecte à l'entame du sprint final.

- On est toujours un peu estomaqués de l'issue du match entre les Lakers et les Knicks. Alors qu'il avait la balle de match contre la plus mauvaise équipe de la ligue et face à un Mario Hezonja cloué sur le banc depuis un mois (et tout sauf défenseur de métier...), LeBron James s'est fait contrer par le Croate sans ménagement... Un affront de plus pour le "King" dans cette saison fiasco.

- Les Lakers ont d'ailleurs donné ce match aux Knicks avec un paquet cadeau, un joli ruban et une carte de remerciement. A 3 minutes de la fin, les Angelenos avaient encore 12 points d'avance au tableau d'affichage...

- Lou Williams, messieurs dames. L'un des joueurs les plus clutch de la ligue a encore frappé, pour arracher la victoire face aux Nets pour des Clippers qui n'en finissent pas de prouver qu'en étant bien coachés, on peut surmonter la perte de son meilleur scoreur.

- Les Raptors n'ont pas su profiter de la défaite des Bucks contre les Sixers. En déplacement à Detroit, Toronto a subi une troisième défaite en autant de matches disputés contre les Pistons cette saison. Le style de Motown ne convient pas aux hommes de Nick Nurse, outcoaché par son ancien supérieur hiérarchique Dwane Casey. Le trio Griffin-Drummond-Jackson continue d'être le moteur de cette équipe qui a désormais 4 victoires d'avance sur la 8e place et peut commencer à sabrer le champagne pour fêter un comeback en playoffs.  Detroit a remporté 14 de ses 18 matches et est l'une des équipes les plus dangereuses du moment à l'Est.

- Pour son troisième match depuis son retour de blessure, Marvin Bagley a enfin vécu une victoire avec les Kings. Le rookie a été précieux en sortie de banc face aux Bulls, avec 21 points et 9 rebonds. On pourra toujours se demander, en fin de saison, ce qu'auraient pu faire les Kings si Bagley ne s'était pas blessé alors que la machine fonctionnait bien.

- Touché à la nuque lors du match contre Phoenix, James Harden était diminué pour la réception de Minnesota. S'il a fini avec 20 points et 10 passes dans la besace, le barbu en chef a laissé Chris Paul jouer les leaders ce coup-ci. "CP3" a été insaisissable pour les Wolves : 25 points, 10 passes et 7 rebonds, soit l'une de ses meilleures sorties individuelles de la saison, tout simplement.

Le classement