99 BOS
91 IND
120 MIL
99 DET
118 HOU
98 UTA

CQFR : Dirk dans la légende, Gobert est Monsieur 100%

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 9 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Pistons @ Cavs : 119-126

Jazz @ Wizards : 116-95

Nuggets @ Celtics : 114-105

Knicks @ Raptors : 92-128

Heat @ Thunder : 116-107

Warriors @ Spurs : 105-111

Pelicans @ Mavs : 129-125

Bulls @ Suns : 116-101

Pacers @ Blazers : 98-106


- Dirk Nowitzki avait besoin de 4 points pour devenir le 6e meilleur marqueur de l'histoire de la NBA. Contre les Pelicans, à domicile, l'Allemand en a inscrit 8 et n'a eu besoin que de 3 minutes et 41 secondes pour dépasser Wilt Chamberlain. On retiendra que c'est sur un shoot classique devant Kenrich Williams que le "Wunderkind" a réussi sa dernière ascension dans ce classement mythique. Quand on voit les frissons que procurent cet accomplissement, on n'imagine pas ce que sera le dernier match de Dirk...

- Les Mavs n'ont malheureusement pas réussi à faire en sorte que la fête soit totale. Alors qu'ils menaient de 4 points à 10 secondes de la fin, les Texans ont été repris par NOLA et ont été poussés en prolongation. Une prolongation perdue... Luka Doncic, qui a signé un nouveau triple-double (29 points, 13 rebonds et 10 passes), a manqué l'un de ses deux lancers francs dans les ultimes secondes du 4e quart-temps et l'opportunité de faire gagner le match à Dallas. C'est presque rassurant de voir que le Slovène a encore une marge de progression quelque part...

- C'était d'ailleurs un poil tendu entre Luka Doncic et Rick Carlisle cette nuit. Rien de bien méchant, mais on a senti de l'agacement chez le rookie.

- Le retour de Kevin Durant (24 points) n'a pas empêché les Warriors de tomber à San Antonio. Désormais à égalité avec Denver à la première place, Golden State est tombé sur une équipe des Spurs fidèle à ce qu'elle propose depuis quelques semaines : pas de génie, mais du travail bien fait, propre et intelligent, avec une rotation de 9 joueurs. Si le duo moteur DeRozan-Aldridge a encore été précieux (49 points et 22 rebonds à eux deux), le quatuor du banc Bertans-Mills-Gay-Belinelli a été décisif et a fait des misères aux doubles champions en titre. Le second unit texan a plombé celui des Californien 41 à 25. Gloire à Pop, qui vient de ramener San Antonio au 5e rang et d'assurer un nouveau bilan positif à son équipe en fin de saison.

- En l'absence de DeMarcus Cousins, les Warriors ont ressorti du placard leur spécialiste australien du parpaing Andrew Bogut, titulaire et auteur de 7 points et 7 rebonds en 19 minutes. Si l'impact n'a pas été évident cette nuit, on imagine que l'ex-n°1 de Draft (oui, c'était une autre époque...) saura se rendre utile le moment venu.

- Normalement, les soirs où Stephen Curry rentre des paniers comme celui-là, rien ne peut arriver aux Warriors. Cette fois, malgré cet exploit, Curry (8/25 au shoot) n'a pas pu sauver les siens.

- Dans le même temps, donc, Denver est allé surprendre Boston au TD Garden. Surprendre est un bien grand mot vu le niveau des Nuggets cette saison, mais les Celtics avaient normalement retrouvé une confiance suffisante pour s'éviter des défaites à la maison. Dans une partie serrée et jouée sur un bon tempo, la franchise du Colorado a validé son retour en playoffs, même si on n'en doutait plus. L'objectif maintenant : faire sauter les Warriors de la première place.

- Ce qui aura sans doute le plus marqué les fans dans ce match, c'est l'hommage rendu à Isaiah Thomas, coincé sur le banc des Nuggets, mais acclamé par le TD Garden après une vidéo rendant hommage à son passage fantastique chez les Celtics. Un moment très émouvant qui rappelle aussi à quelle vitesse a dégringolé la carrière de "IT4".

- Les Raptors ont vu Kyle Lowry se tordre la cheville dans le 3e quart-temps de leur match remporté face aux Knicks. Kawhi Leonard était au repos et Serge Ibaka toujours suspendu. Toronto a bien du mal à aligner sa meilleure équipe sur la durée ces derniers temps... Ce succès les ramène tout de même à 2.5 de Milwaukee dans la Conférence Est.

- La suspension de Russell Westbrook s'est payée cash pour OKC, battu à Miami. Le Heat s'accroche plus que jamais à la 8e place grâce à cette deuxième victoire de suite qui a mis en lumière une volonté sans doute commune à travers la ligue : Dwyane Wade ne doit pas prendre sa retraite... En sortie de banc, "Flash" a claqué 25 points, 5 passes et 4 rebonds pour mettre le souk avec un autre remplaçant All-Star, Goran Dragic (26 points).

- En l'absence de CJ McCollum, qui soigne son genou, Damian Lillard est passé en mode "Dame Time" lors de la réception des Pacers : 30 points, 15 passes et 3 interceptions pour le taulier de l'Oregon. Portland est 4e, à une longueur seulement derrière Houston, 3e.

- Le Jazz carbure et a enregistré sa quatrième victoire consécutive. C'est à Washington que Utah a réussi une vraie démonstration en n'étant jamais inquiété et en produisant un basket simple et efficace. Les cadres n'ont pas eu à être trop sollicités, même si Rudy Gobert a eu le temps de finir en double-double avec 14 points et 14 rebonds sans rater le moindre panier (6/6). Une bonne manière de fêter son titre de meilleur joueur de la semaine dans la Conférence Ouest. La Stifle Tower et ses camarades ressemblent de plus en plus à une équipe que personne ne voudra affronter au 1er tour...

- Petit accident de parcours évitable pour Detroit, cette nuit à Cleveland. Les Pistons sont tombés dans l'Ohio, sous les coups de Collin Sexton (27 points) qui prend de plus en plus ses aises en NBA et ressemble progressivement à un vrai bon joueur pour l'avenir des Cavs.

- Après cinq défaites de suite, les Bulls ont relevé la tête à Phoenix. Robin Lopez a troqué son costume d'écarteleur de mascottes contre celui de meilleur scoreur de son équipe avec 24 points à 11/14.