CQFR : LeBron se la raconte, Gordon’s on fire

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

- LeBron James a joué meneur pour la première fois depuis son retour à Cleveland. Sans surprise, le "King" maîtrise le poste et sans lui les Cavs auraient pu chuter contre Chicago : 34 points et 13 passes, au calme.

- Par contre, LeBron avait un peu rangé sa modestie au vestiaire après le match. "Depuis toujours je sais jouer à tous les postes. Meneur, arrière, ailier, ailier fort, pivot. Le coach peut me mettre partout, je connais ces postes et chaque action qui doit être réalisée sur ces postes. Du coup, c'est plus facile pour moi".

Le gars était à deux doigts d'ajouter : "D'ailleurs, si les Packers ont toujours besoin d'un quarterback, je maîtrise tous les schémas. Et si l'OM a besoin d'un bon défenseur central, j'ai un excellent jeu de tête. Dites aussi à l'équipe de France de pétanque que je peux claquer des carreaux 2 fois sur 3 parce que je maîtrise les spécificités du job".

- Lauri Markkanen est devenu le premier joueur de l'histoire à marquer au moins 10 paniers à 3 points pour ses trois premiers matches en NBA. Les Bulls vont peut-être gagner 15 matches cette saison, mais le Finlandais est a priori une très bonne pioche et le meilleur atout retiré du trade de Jimmy Butler.

- Sept ans après sa momification de Timofey Mozgov, Blake Griffin arrive encore à faire du sale à l'occasion. Sa victime du jour, malheureusement : Rudy Gobert.

- Depuis qu'on ne lui demande plus d'être un "Paul George 2.0", Aaron Gordon va mieux et est même en train de proposer une version très encourageante de... lui-même. Ce n'était "que" Brooklyn cette nuit, mais ses 41 points et 14 rebonds à 5/5 à 3 points face aux Nets constituent son match-référence en NBA.

- Anthony Davis blessé au genou après 5 minutes de jeu contre Portland. Classic shit, malheureusement.

- C'aurait d'ailleurs été l'occasion pour Jrue Holiday de monter un peu en pression pour aider DeMarcus Cousins mais le meneur est vraiment en difficulté pour s'exprimer dans ce début de saison... Il a manqué quelques bonnes positions en fin de match et aurait dû être un élément moteur dans un soir où Damian Lillard était en difficulté offensive.

- Le début de saison des Pelicans est d'ailleurs juste assez médiocre pour que Cousins pète une durite au prochain match et allonge 75 points, 34 rebonds et deux techniques au prochain match contre les Kings.

- On avait un peu de mal à mesurer l'importance prise par Jimmy Butler chez les Wolves, notamment à cause de statistiques en forte baisse par rapport à ses standards. On a compris cette nuit, alors que l'ancien de Chicago était absent contre les Pacers. Les arrières de Nate McMillan se sont régalés et la défense de "Jimmy Buckets" aurait sans doute changé la donne.

- Pas sûr que Jeff Hornacek fasse plus long feu qu'Earl Watson cette saison. Lui non plus n'arrive pas à tanker correctement. C'est à dire sans que son équipe, ses jeunes en particulier, ne se fassent gifler tous les soirs (comme cette nuit face à Boston) sans donner l'impression de progresser.

- Dans ce match, on a vu la doublette des Jay-Jay Okocha, Brown et Tatum très à son avantage. Les deux gamins ont fini à 23 et 22 points et n'ont clairement pas peur de prendre leurs responsabilités. Quand on vous disait que ça ne se passerait pas si mal que ça sans Gordon Hayward...

Brown-Tatum, les gamins qui vont sauver Boston