CQFR : Anthony Davis est surnaturel

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 10 matches de la nuit en NBA.

- Anthony Davis a VRAIMENT envie d'emmener les Pelicans en playoffs. Comment expliquer autrement son match historique cette nuit contre Phoenix ? Avec 53 points, 18 rebonds et 5 contres en moins de 40 minutes, "Unibrow" a réussi l'une des performances les plus exceptionnelles de la saison, pour ne pas dire des 40 dernières années... Avant lui, seul Bob McAdoo avait rendu une copie avec au moins 50 points, 15 rebonds et 5 contres et c'était en 1974.

- Devin Booker doit être dégoûté d'avoir sorti son meilleur match de la saison ou presque le jour où son coreligionnaire (c'est cadeau) de Kentucky a sorti le massacre de l'année. L'arrière des Suns a fini avec 40 points, 10 rebonds et 7 passes. Un autre soir, ç'aurait presque fait les gros titres...

- Dans la famille "la pause du All-Star Game n'a rien changé pour nous", on demande les Houston Rockets. Les Texans ont glané leur 13e victoire de suite cette nuit sur le parquet du Jazz. Deux choses à retenir. 1) Houston est capable de gagner sans avoir à atteindre la barre des 100 points (surtout face à une bonne défense). 2) Les Rockets sont suffisamment forts en défense quand ils le souhaitent pour limiter une équipe à 85 points.

- Le plus fou, c'est sans doute qu'avec 13 victoires de suite et un possible meilleur bilan de leur histoire en vue, les joueurs de Mike D'Antoni n'ont que 0.5 victoire d'avance sur les Warriors au classement.

- Si Zaza Pachulia n'a pas été sanctionné par la NBA pour sa "chute" sur Russell Westbrook, les spectateurs du Madison Square Garden lui ont montré ce qu'ils pensaient de son jeu "dirty". Au moment d'entrer en jeu pour remplacer JaVale McGee, le Géorgien a été sifflé comme s'il était arrivé déguisé en Reggie Miller...

- La mayonnaise a vraiment plus de mal à prendre que prévu à Detroit. Les débuts de "l'ère Griffin" étaient prometteurs, mais voilà les Pistons sur 6 défaites en 7 matches après le lourd revers à Toronto de cette nuit.

- Brandon Ingram chasse un peu plus le scepticisme autour de son talent tous les soirs. A chacune de ses sorties avec les Lakers, l'ancien ailier de Duke semble un peu plus fort et plus mûr que la fois précédente. Lors de la démonstration des Californiens sur le parquet d'Atlanta, Ingram a été énorme. Avec 21 points, 10 rebonds, 6 passes et 3 contres, il est même devenu le quatrième Laker (les autres ne sont pas mal : Kobe Bryant, Shaquille O'Neal et Paul Gasol) depuis le début du siècle a compilé ces chiffres. Ceux qui ont sorti de tels matches avant 1999 forment un club plutôt sympa aussi : Vlade Divac, Elden Campbell, James Worthy, Kareem Abdul-Jabbar et Magic Johnson...

- Ah oui, au fait, Brandon Ingram n'a pas joué une seule seconde dans le 4e quart-temps...

- Collectivement, ça va plutôt bien aussi pour les Lakers. Pour la première fois depuis 30 ans, 9 joueurs ont marqué au moins 10 points lors d'un match pour les Angelenos.

- Isaiah Thomas expliquait l'autre jour que les Cavs l'avaient tradé parce qu'ils étaient en "panic mode". Un peu comme lui sur cette action finalement...

- Chicago, Memphis, Atlanta, Orlando, New York, Phoenix, Sacramento. Les 7 équipes officiellement passées en mode tanking ont toutes perdu cette nuit. Du grand art.

- Boston a gagné contre Memphis, normal. Moins normal : Brad Stevens a l'air de ne pas savoir quoi faire de Greg Monroe. Arrivé avant le break du All-Star Game, l'ancien intérieur des Bucks a du mal à trouver sa place et il n'a pas joué la moindre seconde face aux Grizzlies, l'une des équipes les plus faibles de la ligue. Un "healthy DNP" qui n'augure rien de bon pour la suite.

- Ne vous fiez pas au swag retro de Jarrett Allen. Le rookie des Brooklyn Nets est un assassin en puissance en plus d'être un bon joueur de basket. RIP Lauri Markkanen, envoyé en Laponie sur ce poster.

- OKC a, heureusement, battu le Magic à domicile, mais c'était sacrément poussif. Plutôt que de se concentrer sur le jeu, Paul George a opté pour l'approche Caliméro très en vogue en ce moment : "on n'est pas arbitrés comme les autres". Carmelo Anthony a eu cet argument tout au long de son aventure à New York et ça ne lui a pas réussi.

- Dans ce match, Russell Westbrook a manqué un triple-double à cause des points pour la première fois de sa carrière (8 points, 12 rebonds et 11 passes). On ne pensait pas que ça arriverait un jour...

Les résultats de la nuit en NBA

Lakers @ Hawks : 123-104

Grizzlies @ Celtics : 98-109

Bulls @ Nets : 87-104

Warriors @ Knicks : 125-111

Pistons @ Raptors : 94-123

Suns @ Pelicans : 116-125

Magic @ Thunder : 105-112

Pacers @ Mavericks : 103-109

Rockets @ Jazz : 96-85

Wolves @ Kings : 118-100