CQFR : Drummond fait du Barkley, les Clippers sont maudits

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 8 matches de la nuit en NBA.

- Qui a marabouté les Clippers ? Qu'il se dénonce, parce qu'avec la blessure au genou potentiellement sérieuse de Blake Griffin, ça commence à faire beaucoup.

- Des écoutes téléphoniques ont finalement permis de tirer cette affaire au clair.

- A cause de cet incident, personne n'a vraiment pu se réjouir pour Lou Williams. Le "Real Polygam MVP" était complètement on fire pour torpiller les Lakers avec 42 points.

- En revanche, heureusement pour Lonzo Ball, son 1/7 au shoot va lui pouvoir passer inaperçu...

- C'est la première fois que l'on voit Ben Simmons autant en difficulté face à un garde du corps. Jae Crowder, discret depuis son arrivée en provenance de Boston, a considérablement gêné l'Australien à la création (2 passes) et à la finition (10 points). C'est pour ce genre de freezing que Cleveland a tout fait pour l'inclure dans le trade de Kyrie Irving.

- Lorsque ça roule bien, il y a moins de deux heures de route en voiture entre Middletown, dans le Connecticut, et Boston. La présence de sa famille au TD Garden décuple tous les ans l'envie d'Andre Drummond, épatant pour aider Detroit à dominer Boston dans le choc du haut de tableau à l'Est. Le All-Star 2016 (et bientôt 2018 ?), a claqué 26 points, 22 rebonds, 6 passes et 4 interceptions. Une perf plutôt rare. La preuve ? Drummond est le premier joueur avec autant de points, de rebonds, de passes et d'interceptions combinées depuis un certain Charles Barkley en janvier 1990. OK...

- Ca se passe plutôt bien cette cohabitation entre James Harden et Chris Paul depuis le retour de blessure du meneur. CP3 ne cherche pas spécialement à scorer mais joue les facilitateurs pour surfer sur la chaleur offensive du barbu. Contre les Nets cette nuit, Harden a fini à 37 points, 10 rebonds et 8 passes, pendant que Paul assurait la livraison avec 14 assists. En termes d'impact, Chris Paul c'est quand même 6 matches, 6 victoires, 65 passes décisives et 7 pertes de balle seulement. Du très solide.

- Tony Parker n'est pas le seul Français à avoir fait son comeback cette nuit. Joakim Noah a dû attendre que les Knicks prennent une rouste contre Portland pour passer 3 minutes sur le parquet du Garden. Point positif, il a été plutôt applaudi. Autre point positif, New York a de plus en plus besoin de dureté défensive à l'intérieur face à des adversaires qui commencent à identifier les points faibles du groupe. Point négatif : pas sûr que Jeff Hornacek offre davantage que des miettes à "Jooks" pour le moment.

- Frank Ntilikina, un peu dans le dur en ce moment, a au moins eu un impact positif (+2 de différentiel) contre des Blazers archi-dominateurs. Outre ses 6 points, c'est sa justesse défensive qui a impressionné et aidé New York à réduire l'écart.

- Victor Oladipo n'a fait aucun sentiment face à son ancienne équipe d'Orlando. L'arrière des Pacers a même semblé prendre un malin plaisir à infliger une 9e défaite de suite au Magic en rentrant ses 11 premiers shoots (!) pour finir à 26 points.

- Les Warriors ne peuvent plus se permettre d'envoyer leur équipe bis ou ter contre des équipes du bas de tableau. En l'absence de Kevin Durant et Stephen Curry, les Kings sont allés s'imposer à l'Oracle Center. Vu comment carburent les Rockets, Steve Kerr devrait sans doute éviter ces petites incartades...

- Les vétérans sont toujours dominants à San Antonio. Contre Dallas, LaMarcus Aldridge, 32 ans, et Pau Gasol, 37 ans, ont inscrit plus de la moitié du total de points des Spurs avec 33 et 25 points.

- Par contre, Pop fait un concours avec DeMarcus Cousins pour le plus grand nombre de fautes techniques sur une saison ou quoi ?

Les scores de la nuit

Cavaliers @ Sixers : 113-91

Pistons @ Celtics : 118-108

Trail Blazers @ Knicks : 103-91

Nets @ Rockets : 103-117

Mavericks @ Spurs : 108-115

Kings @ Warriors : 110-106

Lakers @ Clippers : 115-120