118 PHI
115 BOS
119 ORL
96 NOP
107 CLE
102 MIL
116 NYK
137 UTA
126 CHI
120 WAS
126 MEM
125 HOU
105 SAS
110 MIA
114 OKC
123 TOR
126 POR
118 DAL

CQFR : Paul George balaye les huées

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 9 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Mavs @ Hornets : 122-84

Heat @ Cavs : 117-92

Hawks @ Wizards : 98-114

Pelicans @ Nets : 121-126

Wolves @ Celtics : 102-115

Magic @ Bulls : 112-84

Pistons @ Grizzlies : 101-94

Sixers @ Suns : 132-127

Thunder @ Lakers : 107-100

---

- Sans surprise, Paul George a été accueilli par des sifflets au Staples Center. Et a entendu des huées à chaque touche de balle... Les gens n'ont toujours pas compris qu'il ait choisi de rester à Oklahoma City sans accorder le moindre entretien aux Lakers l'été dernier. Disons que ça n'a pas trop perturbé le garçon. Le schéma des dernières semaines s'est répété pour le Thunder. Pour compenser la maladresse ahurissante de Russell Westbrook (3/20 malgré un triple-double), "PG13" est passé en mode superstar : 37 points, 4 interceptions et 4 rebonds à 15/29 malgré 9 shoots à 3 points ratés. L'ailier All-Star a encore été clutch avec 9 points dans le 4e quart-temps pour gommer le retard de cinq points de son équipe. Les stats et l'impact du Paulo depuis plus d'un mois en font le vrai joueur-clé de cette équipe et un prétendant au MVP, tout simplement.

- Les galères de Russ ne l'ont pas empêché d'être taquin envers Lance Stephenson...

https://twitter.com/espn/status/1080688759862161409

- Ou d'imiter Rudy Gobert sans réussir à répliquer l'exactitude du geste du pivot français.

- Les Lakers ont livré une partie très honnête pour leur quatrième match de suite sans LeBron James. Mais ils ont sans doute encore perdu le match sur l'adresse aux lancers (19/32, à 59%) et la gestion de la fin de partie.

- On pensait que ce serait compliqué pour les Celtics face aux Wolves en l'absence de Kyrie Irving. Raté. Même sans leur meneur et alors que "KAT" (28 points) et Andrew Wiggins (31 points) étaient en jambes, Boston l'a emporté grâce à son collectif, à l'ancienne. Si son +/- est négatif, la petite résurrection offensive de Gordon Hayward en sortie de banc fait plaisir. L'ancien joueur du Jazz a marqué 35 points à 14/18, juste après un match à 0 points (0/6) contre les Spurs.

- Qu'un joueur soit frustré après un match, rien de plus normal. Quand c'est Anthony Davis, 34 points et 26 rebonds mais dans l'incapacité de faire gagner ses Pelicans à Brooklyn, c'est une autre histoire. Encore deux ou trois défaites et ça va sérieusement commencer à s'exciter autour de "Unibrow" et de NOLA... Davis ne peut en tout pas trop blâmer ses camarades du cinq de départ, puisque Elfrid Payton (25 points), Julius Randle (21 pts), Jrue Holiday (20 pts) et E'Twaun Moore (16 pts) ont tous été productifs et adroits. C'est du banc qu'est venu le problème cette nuit, puisque les cinq remplaçants des Pelicans ont marqué... 5 points en tout et pour tout. Bon, les 73 points encaissés en une mi-temps, ce n'est pas de la faute du second unit par contre...

- Les Sixers ont la mauvaise habitude de couper leurs efforts après deux ou trois quart-temps une fois l'écart creusé avec leurs adversaires. Ils se sont encore fait quelques frayeurs face aux Suns en dilapidant presque une avance de 30 points face à Phoenix... Heureusement pour Philadelphie, Joel Embiid est ce qui se rapproche le plus d'un joueur dominant à l'ancienne dans la NBA actuelle. Malgré une gêne au genou, le Camerounais a encore donné l'impression d'affronter des enfants cette nuit : 42 points, 18 rebonds, 3 interceptions et 2 contres. Deandre Ayton (18 points, 11 rebonds) a eu du répondant en attaque mais a, comme tout le monde, pris un clinic en essayant de défendre sur l'affreux Jojo.

- On aurait aimé que le match entre les Mavs et les Hornets, complètement à côté de la plaque, soit un peu plus serré pour voir si le petit shooting contest que semblaient vouloir se livrer Luka Doncic et Dennis Smith (18 points tous les deux) pouvait durer un peu. Dirk Nowitzki n'a joué que 7 minutes mais avait lui aussi l'air de participer (2/4 à 3 points) au feu d'artifice.

- Les Wizards depuis que John Wall a annoncé la fin de sa saison : 2-0. Certes, ce n'était que Charlotte et Atlanta (cette nuit), mais l'équipe a déjà l'air de tourner mieux... Thomas Bryant, lui, continue de réjouir son banquier. L'intérieur, qui sera free-agent dans quelques mois, a encore fini en double-double (16 points, 15 rebonds) avec un intéressant 6/6 sur la ligne qui lui donne un avantage certain sur son "concurrent" Dwight Howard lorsque celui-ci sera apte à la pratique physique et mentale du basketball.

- C'est définitivement la fin de l'été indien à Memphis. Les Grizzlies ont perdu 10 de leurs 13 derniers matches après la défaite de cette nuit à domicile contre Detroit. Omari Casspi et Garrett Temple en sont venus aux mains dans le vestiaire et les deux leaders Mike Conley et Marc Gasol ont pris la parole devant le groupe pour mettre les choses à plat. Il est encore temps de rebondir pour ne pas gâcher le beau début de saison.

---

Le classement