CQFR : Davis calme les Raptors, Embiid roi de South Beach

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 9 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Magic @ Wizards : 109-117

Sixers @ Heat : 124-114

Pelicans @ Raptors : 126-110

Mavs @ Bulls : 103-98

Jazz @ Grizzlies : 96-88

Nets @ Wolves : 113-120

Suns @ Thunder : 101-118

Spurs @ Kings : 99-104

Warriors @ Clippers : 116-121

---

- On se demandait si Joel Embiid allait encore mettre Hassan Whiteside dans sa poche. Réponse : plutôt, oui. Si le début de match du pivot du Heat a été plutôt intéressant, l'affreux Jojo l'a eu à l'usure et a réussi à aller 20 fois sur la ligne et à caler 35 points et 18 rebonds. Ce n'est pas uniquement pour Whiteside, mais il n'a pas réussi à l'imiter Embiid et sa grande bouche autant qu'il l'aurait souhaité.

- Philadelphie a l'air nettement moins gêné à l'extérieur désormais et c'est une bonne nouvelle pour l'opération "remontée jusqu'à la première place de l'Est". Jimmy Butler a lui vu son trade officialisé juste avant le match et sera avec ses nouveaux camarades un peu plus tad dans la semaine.

- Un shooteur sachant shooter sans sa shoe est-il un bon shooteur ? Dans le cas de JJ Redick, oui.

- Markelle Fultz a l'air d'avoir à nouveau paumé son geste et ce n'est vraiment pas une bonne nouvelle avec l'arrivée du sociopathe Butler dans l'effectif.

- Difficile de retenir autre chose que la terrible blessure de Caris LeVert cette nuit. On a adoré le début de saison de l'ancien de Michigan avec les Nets et c'est un vrai crève-coeur de le voir achever sa saison de manière aussi horrible et traumatisante. Bien plus que celui de D'Angelo Russell, qui va devoir se sortir un peu les mains du short désormais pour mériter un contrat digne de ce nom.

- Pour ce premier match sans Jimmy Butler, les Wolves ont alterné le bon et le médiocre, ce qui est déjà un progrès. Karl-Anthony Towns a bien incarné ces deux facettes avec une rencontre bien copieuse sur le plan des stats : 25 points, 21 rebonds, 3 passes et 2 contres, mais aussi un nombre intolérable de pertes de balle pour un pivot même à l'aise balle en main (10 !).

- Tout le monde a des nuits sans, même la meilleure équipe de sa Conférence depuis le début de la saison. Toronto est passé à côté à domicile face aux Pelicans et a subi sa deuxième défaite de la saison, la première pour Kawhi Leonard, qui a shooté à 7/20.

- On attendait Anthony Davis, il a répondu présent avec 25 points et 20 rebonds. On attendait un peu moins E'Twaun Moore, il a plus que répondu présent avec 30 points à 13/18 !

- Cyborg n°1 contre Cyborg n°2. L'un des deux cyborgs est un peu plus humain que ce que l'on pensait.

- Quand tout le monde est à fond à NOLA, c'est quand même une belle machine de guerre. Jrue Holiday (29 points et 14 passes) et Julius Randle (17 points, 12 rebonds) a contribué à cette belle victoire en rappelant qu'au lycée il était un peu le Zion Williamson du Texas. Si, si, regardez le jeune Julius sur Youtube. C'était un sacré phénomène de foire...

- En l'absence de Stephen Curry, Kevin Durant a fait son taf cette nuit contre les Los Angeles Clippers avec un triple-double de papa : 33 points, 11 rebonds, 10 passes. "KD" a malheureusement pris une 6e faute en début de prolongation et les Warriors ont perdu, douchés par l'agressivité offensive de Lou Williams en overtime. Klay Thompson a bien rentré quelques shoots compliqués, mais il n'est pas complètement passé en mode Human Torch (RIP Stan Lee) et n'a pu sauver la mise dans un match où Golden State n'est passé qu'une seule fois devant au tableau d'affichage.

- Une preuve que cette saison est particulière pour les Kings ? Ils restaient sur 14 défaites de suite contre San Antonio. La série a pris fin cette nuit à domicile, avec un match arraché au courage et une copie collective encore très solide. Pas de perf individuelle incroyable, juste un groupe jeune et déterminé qui continue de jouer à fond et d'emmerder toutes les équipes qui les prennent un peu de haut.

- Ce Memphis-Utah, c'était tout sauf une ode au basket champagne. Du besogneux, du rugueux, ça oui. On retiendra que le Jazz a enfin battu les Grizzlies et que Rudy Gobert (15 points, 16 rebonds) a moins souffert face à Marc Gasol que lors de ses derniers affrontements avec le vétéran espagnol.

- Mike Conley a quand même trouvé le moyen de désorienter Dante Exum, parti tout droit vers l'Australie sur ce dribble.

- Que peuvent faire les Mavs lorsque Luka Doncic (3/12 et 3 passes) est dans un jour sans en attaque ? Se tourner vers celui dont ils ont cru un moment qu'il pourrait être un franchise player. Harrison Barnes a été précieux pour Dallas, qui s'est imposé à Chicago grâce notamment aux 23 points de l'ancien ailier des Warriors.

- Et une deuxième victoire de suite pour Washington ! Tout peut arriver ! Les Wizards ont réussi leur virée en Floride en dominant Orlando après avoir battu Miami. Jeff Green, le "LeBron des Wizards" comme l'avait décrit Bradley Beal, a joué un rôle décisif avec des shoots importants et une bonne défense. A défaut d'être géniaux, les Wizards commencent à gagner des matches et tirent moins la tronche.

- On se demandait quel joueur du Thunder ferait un joli cadeau à Russell Westbrook le jour de son anniversaire. En l'absence du meneur All-Star, toujours blessé, Paul George a joué les patrons face à Phoenix avec 32 points, 8 rebonds et 6 passes pour décrocher une 8e victoire en 10 matches.

- Elie Okobo a joué 13 minutes pour 2 points et 5 passes. Isaiah Canaan était encore dans le cinq, ce qui est assez désespérant.