114 DET
120 MIN
116 BOS
106 DAL
116 NOP
122 HOU
109 SAS
113 MEM
108 GSW
122 UTA
98 LAC
88 TOR

CQFR : Harden et Giannis cartonnent, Gobert calme Embiid

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 9 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Knicks @ Pistons : 102-122

Wizards @ Pacers : 106-121

Warriors @ Rockets : 112-129

Bulls @ Hawks : 113-93

Kings @ Raptors : 120-124

Wolves @ Grizzlies : 121-137

Magic @ Mavs : 106-107

Sixers @ Jazz : 104-106

Bucks @ Clippers : 129-124

---

- James Harden a vécu beaucoup de désillusions contre les Warriors dans sa carrière. Alors quand l'occasion se présente de leur faire passer un sale quart d'heure, difficile de résister à la tentation. Harden a profité de la situation pour le moins compliquée de Golden State pour tirer sur l'ambulance. Avec 36 points et 13 passes, le MVP 2018 a mené le bal pour son équipe, aidé par Russell Westbrook, tout heureux de pouvoir faire oublier son -46 de +/- du match contre Miami avec un +40 nettement plus sympathique.

Ce n'est pas encore la folie, mais Harden progresse à 3 points (6/16 cette nuit). Lre voilà sur un 13/32 sur les deux derniers matches, après un horrible 17/79 lors des 6 matches précédents. On notera, qu'avec 292 points cumulés depuis le début de la saison, le barbu en chef signe le total de points le plus élevé sur 8 premiers matches d'une saison depuis... Michael Jordan en 1989 avec 303 points.

- On n'a pas eu droit au duel Giannis vs Kawhi lors de ce Clippers-Bucks que beaucoup imaginent être l'affiches des prochaines Finales NBA. Le "Greek Freak" n'a toutefois pas retenu ses coups (38 points, 16 rebonds et 9 passes) et les deux équipes se sont livrés une belle bataille finalement remportée par Milwaukee. En shootant à 4/7 à 3 pts (voir ci-dessous), le MVP sortant a tenu à montrer à tout le monde que lui laisser un peu d'espace au large pouvait maintenant se payer cash...

- Giannis Antetokounmpo est devenu le premier joueur de l'histoire de la NBA à compiler au moins 200 points, 100 rebonds et 50 passes sur les 8 premiers matches d'une saison.

- Joel Embiid et Karl-Anthony Towns faisaient leur retour de suspension après leur pugilat de la semaine dernière. Les deux hommes ont connu la défaite.

  • Embiid (27 pts, 16 rbds) a passé sa soirée sur la ligne (16/18), faute de se montrer adroit autrement, lors du revers concédé face au Jazz. Il a trouvé un très bon Rudy Gobert (14 pts, 16 rbds) sur son chemin. Le Français a défendu le plomb sur la star des Sixers et orchestré le succès de son équipe. Ben Simmons n'a pas pu défendre ses chances puisqu'il s'est blessé à l'épaule dans les premières secondes de la partie.
  • "KAT" a lui participé à la débâcle des Wolves sur le parquet des Grizzlies. Les 25 points et 13 rebonds du pivot des Wolves n'ont pas empêché l'opération portes ouvertes de Minny en défense. Memphis s'est régalé en s'appuyant sur le prolifique backcourt Dillon Brooks (31 pts) - Ja Morant (26 pts), mais aussi sur l'excellent rookie Brandon Clarke (18 pts à 7/7).

- On pensait que les Knicks avaient une chance contre des Pistons encore décimés et privés de Derrick Rose, Reggie Jackson et Blake Griffin. Raté, New York a pris le bouillon et rendu, à nouveau, une pale copie en laissant notamment Detroit shooter à 56%. Sans chauvinisme aucun, Frank Ntilikina est l'une des rares satisfactions de la soirée côté new-yorkais. Titulaire, le Français a été actif et a inscrit 11 points à 5/7 avec 4 passes et 3 contres. L'ancien Strasbourgeois affiche l'un des moins mauvais +/- parmi les joueurs les plus utilisés avec... -13.

- Dans ce match, Tony Snell a réussi quelque chose d'inédit dans sa carrière avec un 'perfect' à 9/9. Andre Drummond (27 points, 16 rebonds et 7 passes) a lui encore roulé sur la raquette des Knicks, rapidement délaissée par Mitchell Robinson, blessé en début de rencontre.

- Pas de troisième triple-double de suite pour Luka Doncic, qui a néanmoins été important en fin de partie pour les Mavs, victorieux d'Orlando. Le Slovène (27 pts, 7 pds et 7 rbds) a en revanche vu son équipe donner des minutions au Magic pour l'emporter. Seth Curry a manqué deux lancers francs pour tuer le match dans les dernières secondes, avant que la défense texane ne laisse Nikola Vucevic shooter à 3 points ouvert pour un presque" game winner au buzzer, finalement manqué pour quelques centimètres.

- JJ Barea a fait sa première apparition de la saison. Le Porto-Ricain vestige du titre NBA de 2011, n'a pas manqué ses débuts. Barea a inscrit 11 points consécutifs pour Dallas alors que Doncic et Porzingis ne rentraient plus rien. Cette saison encore, il sera précieux dans le rôle de 6e homme.

- Le retour de Domantas Sabonis, qui a égalé son record de rebonds (17), face à Washington a fait du bien aux Pacers, revenus à un bilan comptable à l'équilibre (4-4).

- On attendait de voir Trae Young confirmer son retour de blessure avec un petit one-man show contre Chicago à domicile. On a vu Tomas Satoransky réussir un récital (27 points, 8 passes et 7 rebonds), pendant que le sophomore des Hawks est passé à côté (9 points à 3/12). Quand les Bulls veulent, les Bulls peuvent.

- Les Raptors ont souffert, mais les champions en titre (oui, ça fait toujours aussi bizarre de l'écrire) se sont défaits des Kings. Pascal Siakam (23 pts), Kyle Lowry (24 pts) et Serge Ibaka (21 pts), auteur de ce dunk monstrueux devant De'Aaron Fox (voir plus bas), se sont habilement répartis les charges offensives. Toronto est bien dans le tempo avec 5 victoires en 7 matches pour le moment.