-
-

CQFR : Brooklyn et Orlando de retour en playoffs !

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 13 matches de la nuit en NBA. Le fait majeur : le retour en playoffs des Brooklyn Nets et du Orlando Magic.

Les résultats de la nuit en NBA

Heat @ Raptors : 109-117

Spurs @ Cavs : 112-90

Thunder @ Wolves : 132-126

Hornets @ Pistons : 104-91

Nets @ Pacers : 108-96

Mavs @ Grizzlies : 129-127

Suns @ Rockets : 113-149

Hawks @ Bucks : 107-115

Magic @ Celtics : 116-108

Wizards @ Knicks : 110-113

Clippers @ Warriors : 104-131

Nuggets @ Blazers : 108-115

Pelicans @ Kings : 133-129


- On ne donnait pas vraiment cher de la peau des deux équipes en début de saison. Pourtant, Brooklyn et Orlando l'ont fait. Les Nets et le Magic, deux équipes marquées du sceau de la lose ces dernières années, ont validé leur billet pour les playoffs et vont même s'offrir le luxe de se disputer la 6e et la 7e place pour savoir qui affrontera Philadelphie et qui devra plutôt en découdre avec Toronto :

  • On a bien cru que les Nets allaient craquer dans le sprint final, mais cette équipe a un coeur assez incroyable. Après avoir battu Milwaukee, Brooklyn a récidivé sur le parquet d'Indiana, en maîtrisant son sujet de bout en bout. On a compris que les New-Yorkais n'étaient pas là pour blaguer quand on a vu Joe Harris claquer 18 de ses 19 points du soir dans le premier quart-temps. Après trois saisons de purgatoire, un lieu dont on ne pensait pas les voir sortir aussi rapidement, les joueurs de Kenny Atkinson sont de retour dans la danse.
  • Il faut tirer notre chapeau au Magic et à Steve Clifford. L'ancien coach des Hornets a réussi un petit exploit pour sa première saison sur le banc d'Orlando. Après 6 saisons consécutives moroses et sans grand espoir d'embellie, les Floridiens se sont arrachés pour décrocher leur billet et sont allés le chercher à Boston. Menés de 13 points en première mi-temps, Evan Fournier (24 points) et ses camarades sont revenus après la pause comme des morts de faim. Nikola Vucevic (25 points, 12 rebonds) et Terrence Ross (26 points) ont fait le job.

- Pour que ces deux-là se qualifient, il fallait aussi que leurs concurrents échouent :

  • Miami a subi une quatrième défaite de suite, cette fois sur le parquet de Raptors qui n'avaient mis personne au repos, comme pour mieux éliminer une équipe qu'ils craignent plus que Brooklyn et Orlando... Le match s'est achevé en prolongation, après une séquence arbitrale curieuse sur la dernière possession du 4e quart-temps. Miami avait la balle sur une remise en jeu et les arbitres ont laissé le chrono filer alors que Dion Waiters n'avait même pas encore la balle en main. Résultat : une action à l'arrache et un overtime tombé dans l'escarcelle des Raptors. Dwyane Wade a été irréprochable en sortie de banc (21 points à 7/14 dont 4/6 à 3 points), mais va sans doute vivre le dernier match de sa carrière à domicile dans la nuit de mardi à mercredi contre Philadelphie.
  • Detroit est aussi passé en mode auto-destruction avec une quatrième défaite de suite, dans un petit "choc" entre prétendants à la 8e place contre Charlotte. Les Hornets ont construit leur victoire à Detroit dès la première mi-temps où Kemba Walker a inscrit 20 de ses 21 points. L'équipe de James Borrego, qui s'est à nouveau passé de Tony Parker et Nicolas Batum, a ensuite géré pour remporter ce match de l'espoir. Charlotte est revenu à une victoire derrière les Pistons et à bilan égal avec le Heat.

- En toute logique, Detroit doit décrocher la 8e place au vu de son calendrier : la réception de Memphis et un déplacement à New York. Si les Pistons perdent l'un de ces deux matches, ou même les deux, ils n'auront dans tous les cas pas mérité un spot en post-saison. Rappelons que Charlotte va à Cleveland et reçoit Orlando, alors que Miami doit en découdre avec Brooklyn à l'extérieur et Philadelphie à domicile.

- Dans des hauteurs un peu plus élevées, les Golden State Warriors ont validé leur première place dans la Conférence Ouest. Les doubles champions en titre ont concassé les Clippers avec 27 points de Stephen Curry et environ 30 minutes de jeu pour chaque cadre du groupe de Steve Kerr. Une bonne soirée, en somme, qui était chargée en émotion pour les habitants d'Oakland. C'était le dernier match de l'histoire à l'Oracle Arena, avant le déménagement des Warriors au Chase Center de San Francisco la saison prochaine.

- Denver a mis sa deuxième place en péril en s'inclinant à Portland. Mike Malone avait visiblement prévu de bazarder ce match, puisque Nikola Jokic, Paul Millsap et Jamal Murray étaient laissés au repos. Damian Lillard a lui pris les choses très au sérieux (30 points) et les Blazers ont quasiment assuré leur 4e place et donc l'avantage du terrain face au 5e (sans doute Utah) au 1er tour des playoffs.

- Houston peut encore arracher la deuxième place grâce à sa victoire à domicile contre Phoenix. Les Rockets ont complètement incendié les Suns et battu le record de paniers à 3 points inscrits par une équipe sur un match (27) en battant leur propre marque. 27, voilà qui rappelle forcément les 27 paniers à trois points consécutifs ratés par Houston dans le game 7 de la finale de Conférence contre Golden State la saison dernière...

- C'est maintenant qu'il n'y a plus d'enjeu que Kentavious Caldwell-Pope retrouve de la confiance et de l'efficacité... "KCP" a été l'artisan principal du succès des Lakers à domicile contre le Jazz avec 32 points à son actif. En dehors de Rudy Gobert (21 points, 10 rebonds, 2 contres), les joueurs de Quin Snyder n'y étaient pas vraiment. Un coup de pompe assez humain, finalement, après 7 victoires consécutives qui ont permis à Utah de décrocher son billet pour les playoffs.

- Alex Caruso est tellement en confiance en ce moment qu'il a bien failli claquer un poster à Rudy Gobert, qui est juste le meilleur défenseur de l'année en titre.

- La lutte pour les spots 6, 7 et 8 fait toujours rage à l'Ouest :

  • OKC tient la corde à la 6e place grâce à une troisième victoire de rang sur le parquet de Wolves en roue libre. C'était un peu portes ouvertes des deux côtés puisque Minnesota a quand même perdu le match en shootant à 54% avec 35 points de Karl-Anthony Towns. Russell Westbrook a fini en triple-double (27 points, 15 passes et 10 rebonds) mais, une fois n'est pas coutume, c'est le banc du Thunder qui a fait la différence (44-26).
  • San Antonio s'est donné de bonnes chances d'éviter les Warriors au premier tour en infligeant une 9e défaite consécutive aux Cavs. Les Spurs et les Clippers sont au coude à coude avant leur dernier match, contre Dallas pour les Texans et face à Utah pour les Californiens.

Mike Budenholzer n'a pas voulu reposer Giannis Antetokounmpo contre Atlanta. Le candidat au MVP n'a eu besoin que de 25 minutes pour marquer 30 points et quasiment plier l'affaire en une mi-temps et demi.

- L'une des perfs de la nuit est signée Ian Clark : 31 points à 7/15 à 3 points pour aider les Pelicans à dominer les Kings malgré les 53 points combinés de De'Aaron Fox et Harrison Barnes.

- Les Knicks ont encore une petite chance de ne pas finir la saison avec le pire bilan de leur histoire. New York a renversé Washington avec Mario Hezonja à la mène. Le Croate s'est offert son record de points en carrière (30) et a inscrit le panier à 3 points qui a fait virer les Knicks en tête à 44 secondes de la fin.