113 CHA
106 MIN
108 WAS
113 DEN
117 ATL
114 UTA
98 PHO
118 DET
116 SAC
100 DAL
112 GSW
89 IND

CQFR : Boston déprime toujours, Detroit carbure

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 8 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Blazers @ Hornets : 118-108

Rockets @ Celtics : 115-104

Hawks @ Bulls : 123-118

Knicks @ Clippers : 107-128

Magic @ Cavs : 93-107

Raptors @ Pistons : 107-112

Wolves @ Wizards : 121-135

Grizzlies @ Thunder : 95-99

---

- 82-46. C'est le score invraisemblable du match entre les Clippers et les Knicks à la mi-temps. On croyait les Knicks partis pour une défaite de 60 points, mais l'opération portes ouvertes s'est achevée au retour des vestiaires et David Fizdale a réussi à faire comprendre à ses gamins que tanker, c'est bien, mais que l'humiliation a ses limites.

- Les Lakers, sans jouer, ont donc pris 5 victoires de retard sur les Clippers. Heureusement qu'il y a le derby la nuit prochaine pour rectifier le tir... ou s'enfoncer définitivement vers la dépression.

- Dans la team dépression, les Celtics sont pas mal. Boston a subi un cinquième défaite en six matches depuis le All-Star Game. Cette fois c'était à domicile face à Houston. Si les joueurs de Brad Stevens ont bien contenu James Harden pendant un temps, ils n'ont absolument rien su faire en attaque et sont rentrés au vestiaire avec 22 points de retard. Lorsqu'ils ont commencé à régler la mire, il était déjà trop tard et le barbu en chef affichait 42 points au compteur. Peut-être apprendra-t-on plus tard qu'il s'agissait d'un calcul pour pouvoir affronter Indiana au 1er tour plutôt que Philadelphie (dans l'éventualité probable où les Sixers doubleraient les Pacers d'ici la fin de la saison). Une tactique plus rare en NBA que dans les championnats d'Europe ou du monde auxquels l'Espagne participe...

- Encore un match très, très poussif pour le Thunder sans Paul George. OKC l'a emporté contre Memphis, mais Russell Westbrook a livré une partie curieuse et donné l'impression qu'il était limité physiquement. Le MVP 2017 a très peu attaqué le cercle (13 de ses 20 tirs viennent de l'extérieur) et ce n'est que dans le money time que l'on a vu l'animal se réveiller : son panier à 3 points pour égaliser à 1 minutes de la fin et son shoot à mi-distance pour passer devant à 30 secondes du terme ont été précieux.

- Les Hornets pensaient avoir fait le plus dur contre Portland lorsque, dans le 3e quart-temps, CJ McCollum et Damian Lillard étaient à 11/32. C'était sans compter le réveil inattendu de Rodney Hood, en difficulté au shoot depuis son arrivée dans l'Oregon. L'ancien joueur du Jazz et des Cavs a marqué son premier panier à 2 minutes de la fin du 3e quart-temps, avant de se transformer en torche humaine avec 21 de ses 27 points lors de l'ultime période pour mener les Blazers à la victoire.

- Orlando n'a pas profité du travail fait par Portland. Le Magic s'est incliné sur le parquet des Cavs malgré les 28 points et 13 rebonds de Nikola Vucevic. Le 40-21 encaissé par les Floridiens dans le dernier quart-temps a fait très mal. Kevin Love a joué un rôle important avec 16 points et 14 rebonds. Orlando et Charlotte sont du coup toujours à égalité au 8e rang, avec un léger avantage pour Evan Fournier et ses camarades. Miami est juste derrière à 0.5 victoire.

- 48 heures après leur quadruple prolongation, les Hawks et les Bulls se retrouvaient. Cette fois, Atlanta l'a emporté en quatre quart-temps à l'ancienne, non sans un peu de drama inutile provoqué par l'application bête et méchante du règlement par les arbitres. Après un shoot depuis le logo sur la truffe de Kris Dunn, Trae Young a fixé son adversaire avec un regard de défi. Ça n'a pas plu aux arbitres, qui l'ont immédiatement sanctionné d'une deuxième faute technique synonyme d'expulsion. Il va quand même falloir que la NBA se penche là-dessus. A ce stade-là, ce n'est même plus de l'aseptisation...

- Kawhi Leonard était au repos, 48 heures après avoir offert la victoire aux Raptors contre Portland. Comme souvent lorsque l'ancien Spur n'est pas là, Toronto a eu du mal et s'est incliné en prolongation à Detroit. Les Pistons, emmenés par Blake Griffin (27 points) se sont arrachés pour confirmer leur bonne forme (8 victoires en 10 matches) et passer provisoirement devant des Nets dans le dur au 6e rang.

- Dire que le backcourt Kyle Lowry-Jeremy Lin a eu un rendement inégal est un euphémisme. Lowry est apparu sous son meilleur jour ou presque (35 points, 7 rebonds et 5 passes), alors que Lin est complètement passé à côté (0/8, -13 de différentiel +/-).

- Les Wizards ont entretenu leur fol espoir de rattraper Orlando au 8e rang en l'emportant à domicile contre les Wolves. Il y a des soirs comme ça où tout se passe bien pour Washington, avec des recrues au taquet (Bobby Portis en double-double avec 26 points et 12 rebonds, ou Jabari Parker à 22 points en 26 minutes) et une défense suffisamment correcte pour résister à un pétard ambulant comme Karl-Anthony Towns, limité à 28 points après des sorties à 34, 37 et 42 points ces derniers jours. D.C. revient du coup à trois longueurs de la 8e place.

-