119 ORL
98 PHI
115 MEM
103 OKC
125 UTA
92 PHO
148 POR
144 BKN

CQFR : Evan tout puissant au buzzer, « KAT » fait du Jabbar²²²²²²²²²²²²²²²²²

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Pistons @ Magic : 107-109

Wolves @ Heat : 113-104

Bulls @ Raptors : 89-95

Thunder @ Mavs : 103-105

Sixers @ Blazers : 95-129

Kings @ Lakers : 114-121

---

- On dit ça comme ça, mais depuis son accession au titre de rédacteur en chef du Mook REVERSE #1, Evan Fournier a marqué deux game winners au buzzer en NBA. Cette nuit, face aux Detroit Pistons, l'arrière du Magic a offert la victoire au buzzer à son équipe sur un floater, annoncé comme un chef par Rémi Reverchon. Puisqu'il n'y a pas de hasard, on a interviewé Rémi dans le même Mook sur son parcours et sa connexion avec Los Angeles.

- Pour l'anniversaire de LeBron James, toujours blessé, les Lakers ont eu la décence de ne pas perdre une deuxième fois contre les Kings. Cette fois à la maison, L.A. a eu chaud et il faut noter que c'est Brandon Ingram qui a pris les choses en main au meilleur des moments. Les Kings menaient de 7 points à 4:30 de la fin et Ingram a marqué 7 de ses 21 points durant le run qui a permis aux Lakers d'inverser la tendance. Son shoot à 3 points à 2 minutes du buzzer a fait virer les Purple and Gold en tête. De manière générale, le match d'Ingram a été bon et plutôt prometteur même si, sans surprise, il s'est produit en l'absence du maître des lieux...

- La victoire des Lakers coïncide aussi avec le retour de JaVale McGee dans le cinq après des problèmes respiratoires. Ce bon vieux JaVale a insufflé de l'énergie et un double-double (11 points, 11 rebonds) dans la machine californienne un peu rouillée depuis la blessure de LeBron.

- Dennis Smith Jr a été décisif contre OKC. Evidemment, les 25 points et 7 passes de Luka Doncic ont bien aidé, mais Smith a marqué le panier qui a permis à Dallas de passer devant à 23 secondes de la fin, puis en réussissant à défendre sur Paul George sur l'action suivante en gênant suffisamment l'ailier All-Star. Une bonne manière de rebondir après un retour aux affaires difficile lors du match précédent contre NOLA.

- Difficile de faire plus irrégulier que Russell Westbrook au shoot ces derniers temps. Le meneur du Thunder sortait d'un 17/29 à Phoenix après un 6/20 contre Houston. La logique mathématique s'est poursuivie et le MVP 2017 a proposé une belle purge à 4/22 avec un deuxième match à moins de 10 points en 15 jours, ce qui est extrêmement inhabituel pour lui. Paul George fait le job à côté donc on voit moins les problèmes de Westbrook, mais il faudra quand même qu'il retrouve un peu de régularité ou passe chez l'ophtalmo avant les playoffs...

- Si on peut saluer quelque chose chez les Bulls depuis l'arrivée de Jim Boylen, c'est leur capacité à pourrir les matches défensivement avec un tempo qui frise celui d'employés de la poste en heure de pointe. Les Raptors ont eux un peu de mal en attaque en ce moment, mais se contenteront très bien de cette "petite" victoire avec 95 points au compteur grâce, notamment aux 27 pions de Kawhi Leonard et au double-double (20 points, 12 rebonds) de Pascal Siakam.

- C'est un euphémisme de dire que Karl-Anthony Towns a écrasé le Heat a lui seul. "KAT" a consolé tout l'état du Minnesota de l'élimination des Vikings juste avant les playoffs NFL (au profit des Philadelphie Eagles dont il est fan...) en sortant un match absolument sensationnel à Miami. C'est simple, personne n'avait sorti une telle ligne de stats depuis Kareem Abdul-Jabbar il y a 43 ans ! Towns a compilé 34 points, 18 rebonds, 7 passes et 6 contres. Ce sont des performances comme celle-ci qui peuvent donner espoir aux Wolves tant ils ont un joueur capable d'être transcendant dès qu'il élève son niveau de jeu et de concentration.

- Quand Joel Embiid est sur le parquet, le niveau défensif des Sixers est élevé. Lorsqu'il a quelques pépins physiques et est obligé de souffler, comme cette nuit à Portland, c'est opération portes ouvertes pour Philly... Les Sixers ont pris 125 points dans la truffe sur le parquet des Blazers. Le trio Amir Johnson-Jonah Bolden-Mike Muscala, qui s'est partagé les minutes d'Embiid sur les postes 4 et 5 n'a pas fait l'affaire.

- CJ McCollum était un peu dans le dur en termes d'adresse ces derniers temps et laissait Damian Lillard claquer des cartons pour compenser. L'arrière de Portland a retrouvé la confiance cette nuit avec 35 points à 13/18.

 

---

Le classement