CQFR : Giannis et Embiid surhumains

CQFR : Giannis et Embiid surhumains

Voici ce qu'il fallait retenir des 9 matches de la nuit en NBA. Giannis Antetokounmpo et Joel Embiid ont particulièrement marqué les esprits.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA

Hawks @ Celtics : 108-129

Knicks @ Hornets : 126-124

Wizards @ Nets : 118-125

Bucks @ Cavs : 114-102

Pacers @ Sixers : 113-101

Heat @ Grizzlies : 100-97

Thunder @ Nuggets : 98-109

Raptors @ Blazers : 122-128

Warriors @ Kings : 130-125

---

- Les Sixers ne sont plus du tout invincibles à domicile. Ça hoquette même sacrément à Philly en ce moment, même si le bilan n'a rien d'alarmant sur le papier. Malgré l'une des plus grosses performances individuelles de ce début de saison, celle de Joel Embiid (40 points et 21 rebonds en 34 minutes), les Sixers ne s'en sont pas sortis face au collectif des Pacers. Embiid disait chercher un peu sa place depuis l'arrivée de Jimmy Butler. En l'absence de ce dernier, touché à l'aine, Jojo a fait plus que le job. L'impression laissée par ce one-man show tout en domination est incroyable, mais c'est bien la frustration qui l'emporte. Philadelphie, seulement 5e à l'Est, peut et doit faire mieux collectivement pour aller chatouiller Toronto et les autres poursuivants.

- Toujours sans faire de bruit et avec un Victor Oladipo retapé, les Pacers ont signé leur 6e victoire de suite, mine de rien...

- Giannis Antetokounmpo n'est pas du genre à tergiverser. Après avoir réalisé son plus mauvais match de la saison contre les Pacers (12 points), le "Greek Freak" a déchaîné les enfers sur le parquet des Cavs cette nuit : 44 points (à 14/19), 14 rebonds et 8 passes pour l'ailier All-Star, injouable pour Cleveland.

- Les Nuggets ont assumé leur statut de leaders de l'Ouest malgré l'hécatombe qui les a frappés récemment. Toujours sans Paul Millsap ni Gary Harris, remplacés dans le cinq par Mason Plumlee et Juancho Hernangomez, Denver a tapé OKC au courage et en profitant d'un Russell Westbrook maladroit (5/15). Nikola Jokic a pris le bouillon dans le premier quart-temps face à Steven Adams (17 de ses 26 points inscrits dans les 10 premières minutes), mais a rectifié le tir offensivement (24 points, 15 rebonds et 9 passes).

- Avec un Westbrook encore en délicatesse à la finition, Paul George a fait le boulot (32 points). Le Thunder a quand même besoin que son meneur passe la seconde dans les gros matches cette saison.

- Jamal Murray commence à monter en régime dans le game des emmerdeurs. Après avoir énervé Kyrie Irving contre Boston, le joueur des Nuggets a fait dégoupiller Russell Westbrook en fin de match lors du choc de la nuit à l'Ouest.

- Sur cette même embrouille, on voit d'ailleurs que Westbrook n'est pas animé de sentiments très amicaux envers Nikola Jokic. Un euphémisme, puisque le MVP 2017 a pointé le Serbe du doigt avant de lui lâcher un "I'm gonna f*** you up". L'ambiance devrait être sympa dans le vestiaire lors du All-Star Game si les deux se retrouvent dans la même team...

- Et de 8 pour les Celtics, qui inquiétaient tout le monde il y a 15 jours et remontent tranquillement au classement de l'Est. Boston ne s'est pas fait surprendre à domicile par les Hawks et Kyrie Irving a pu faire la sieste sur le banc durant tout le 4e quart-temps après avoir inscrit 24 points au préalable.

- C'était le soir d'Emmanuel Mudiay ! Le meneur des New York Knicks a battu son record de points en carrière (34 pts, 8 passes) et s'est montré décisif en prolongation sur le parquet des Hornets. C'est lui qui a inscrit le panier de l'égalisation dans le 4e quart-temps, puis ce qui s'est avéré être celui de la gagne à 27 secondes de la fin en overtime. L'ancien joueur des Nuggets vit une petite résurrection (curieux quand on parle d'un joueur de 22 ans, mais c'est bien l'impression que ça donne...) à Big Apple sous la coupe de David Fizdale.

- Spencer Dinwiddie a fêté son nouveau contrat avec un joli apéro contre les Wizards : 27 points et une quatrième victoire de rang pour les Nets, à deux succès seulement de la 8e place.

- Après leur débandade à domicile contre les Raptors, les Warriors espéraient se refaire la cerise sur le parquet des Kings. Golden State a dû se frotter à la fougue et l'enthousiasme de Sacto. Sans un bon run final grâce à un gros shoot de Klay Thompson et à l'adresse sur la ligne de Stephen Curry (35 points), les doubles champions en titre ne seraient pas repartis indemnes...

- Portland a bien su gérer le retour de Kawhi Leonard chez son adversaire du soir. Comment ? En s'appuyant, pour une fois ces derniers temps, sur un banc efficace et qui a surclassé celui pourtant généralement dominant des Raptors. L'impact de Zach Collins (16 points) et Seth Curry (13 points) a été décisif pour des Blazers qui avaient vraiment besoin d'une victoire pour stopper l'hémorragie.

- Après ce qu'Erik Spoelstra a décrit comme la pire défaite de la saison de son équipe, le Heat a rebondi sur le parquet de Grizzlies décidément bien irréguliers. L'adresse à 3 points des Floridiens dans le dernier quart-temps et la détermination du duo Josh Richardson-Kelly Olynyk a fait la différence. Le retour d'un congé paternité de 4 matches d'Hassan Whiteside s'est donc soldé par une victoire, ce que le principal intéressé n'aura pas manqué de remarquer...

Le classement

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest