CQFR : Westbrook cartonne pour rien, les Knicks ont gagné un match !

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 3 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Hornets @ Magic : 89-127

Knicks @ Hawks : 106-91

Thunder @ Pelicans : 122-131

---

- Le Thunder peut-il encore gagner un match où Russell Westbrook est son meilleur scoreur ? Une question volontairement provocante, mais qui traduit l'étonnement de voir OKC perdre contre les Pelicans après quatre victoires de suite. Le MVP 2017 a sorti un match assez monstrueux sur le plan individuel (44 points à 18/30, 14 rebonds, 11 passes et 2 contres), mais n'a pu faire mouche en fin de match lorsque OKC en avait besoin pour rattraper NOLA. Paul George a été un poil moins prolifique que ses nouveaux standards (28 points à 11/29) et la sanction est tombée immédiatement.

- Russell Westbrook a tout de même réussi un bel accomplissement cette nuit : celui de dépasser Gary Payton comme meilleur marqueur de l'histoire de la franchise. "The Glove" a évidemment marqué tous ses points avant le déménagement de Seattle vers OKC, mais la ligue comptabilise tout de même de cette manière. Onzième triple-double consécutif également.

- Le plus étonnant ? Les Pelicans n'ont pu compter sur Anthony Davis que 16 minutes, avant que le futur Laker/Celtic/Clipper/Knick (rayer la mention inutile) ne se fasse mal à l'épaule sur une action défensive face à Nerlens Noel. Les autres se sont du coup bougés pour montrer qu'ils n'avaient pas besoin de leur superstar frustrée. Jrue Holiday (32 points, 7 passes) et Julius Randle (33 points, 11 rebonds et 6 passes) ont rappelé qu'ils étaient mieux que des faire-valoir.

- Les New York Knicks ont gagné un match de basketball. Ecrire cette phrase fait tout drôle, alors que la franchise de Big Apple restait sur une étonnamment réjouissante série de 18 défaites consécutives qui les avait placés en très bonne position sur la Road to Zion. Une petite victoire de temps en temps ne peut pas faire de mal et c'est ce que David Fizdale et ses hommes ont l'air de s'être dit lors du déplacement à Atlanta, en mode : "Et si on montrait aux Lakers que même nous, les plus gros cancres de toute la ligue, on était capables de battre Atlanta on the road ?"

- Pour ce faire, New York a profité d'une soirée "sans" de la part de Hawks assez plaisants ces dernières semaines. Dennis Smith Jr (19 points) et DeAndre Jordan (10 points, 13 rebonds et 3 contres) ont tout de même été assez en vue, comme la nouvelle recrue John Jenkins (14 points) ou l'intéressant Kadeem Allen (14 points, 9 passes). Malgré son nouveau double-double points/passes (16 & 11), Trae Young n'a pas autant pesé que lors de sa dernière sortie face à LeBron et compagnie.

- Le Magic aurait sans doute aimé que la trêve du All-Star Game intervienne un peu plus tard. Orlando est la deuxième équipe la plus chaude du moment à l'Est, après une cinquième victoire de rang décrochée à la maison contre Charlotte. Une démonstration à laquelle a participé le All-Star Nikola Vucevic (17 points, 11 rebonds et 4 passes en 26 minutes) avant de prendre l'avion pour... Charlotte. Dans la lignée de ses prestations des dernières semaines, Terrence Ross a lui confirmé qu'il était l'un des meilleurs 6e hommes de la ligue avec 21 points en sortie de banc.

- Quand Tony Parker n'est pas là, c'est un peu la foire chez les Hornets : 35% d'adresse, le seul Malik Monk à 15 points et un Kemba Walker à 4/20 avec un All-Star Game à la maison, c'était très insuffisant pour déranger une équipe aussi en forme qu'Orlando. Attention, Charlotte n'a plus qu'une victoire d'avance sur le Magic, 9e...