CQFR : Les Lakers disent adieu aux playoffs

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 7 matches de la nuit en NBA. La défaite des Lakers dans le derby a très certainement mis fin à leurs espoirs de playoffs

Les résultats de la nuit en NBA

Mavs @ Nets : 88-127

Hawks @ Heat : 113-114

Nuggets @ Spurs : 103-104

Bucks @ Suns : 105-114

Pelicans @ Jazz : 115-112

Knicks @ Kings : 108-115

Clippers @ Lakers : 113-105

---

- S'il y avait un moment pour se réveiller et entamer un run fantastique pour les playoffs, c'était cette nuit pour les Los Angeles Lakers. Malheureusement pour eux, le derby de L.A. n'a pas tourné en leur faveur. Rien de plus logique, au final, vu la dynamique de cette équipe, handicapée en plus par le forfait de Brandon Ingram quelques heures avant le match. A part un premier quart-temps encourageant, les joueurs de Luke Walton ont été dominés par une équipe qui mérite sa place. Pas de génie, pas de combativité ou presque, les Lakers n'ont rien montré qui laisserait supposer que leur place est au-dessus. Les voilà à 6 longueurs des Clippers et 5.5 des Spurs, qui ont eux surpris Denver en gagnant d'un point. Mathématiquement ce n'est pas mort, mais dans les têtes, ça l'est complètement.

- On attendait LeBron James et un possible one-man show pour sauver les meubles comme il l'a tant fait par le passé. Le "King" n'a pu faire mieux que ses standards du moment, c'est à dire, pour reprendre les Nuls, "bien, mais pas top" : 27 points, 8 rebonds et 6 passes à 9/19. C'est même plutôt Rajon Rondo qui a été le moteur de l'équipe avec 24 points, 12 passes et 10 rebonds. Le meneur a même orchestré la petite tentative de comeback en milieu de 3e quart-temps. En vain.

- Histoire que la coupe soit bien pleine, Kyle Kuzma, déjà pas dans un grand soir (5/15), s'est tordu la cheville et a quitté le parquet avant la fin.

- Les Clippers ont eux joué avec bien plus de sang froid et de certitudes. Doc Rivers a encore pu compter sur un banc dominant avec les deux boules d'énergie que son Lou Williams (21 points) et Montrezl Harrell (14 points, 11 rebonds et 5 passes). Pour calmer les timides ardeurs des Purple and Gold dans le 4e quart-temps, les shoots de Landry Shamet, décidément bien adapté, et Danilo Gallinari ont fait le job. On rappelle quand même que les Clippers ont tradé leur meilleur joueur à mi-saison mais continuent d'être performants et compétitifs...

- Pendant que les Lakers s'enfonçaient dans la médiocrité, les Kings ont fait le job et conservé, eux, un réel espoir de participer aux playoffs. Sans forcer leur talent et en s'appuyant sur Buddy Hield (28 points) et Harrison Barnes (22 points et 10 rebonds), les hommes de Dave Joerger ont dominé les Knicks et s'accrochent à 3 victoires derrière les Spurs. Ce sera compliqué, mais pas impossible.

- Les Spurs, justement, ont failli se tirer une belle balle dans le pied. Alors qu'ils comptaient 21 points d'avance sur des Nuggets pas dans leur assiette, les Texans ont tout dilapidé et laissé Denver revenir à un point dans le money time. San Antonio n'a pas marqué le moindre panier lors des dernières 2 minutes 30 de la partie (même les deux derniers lancers de Rudy Gay ont été loupés...) et ont vu leurs visiteurs rater trois shoots pour passer devant dans les 16 dernières secondes. Pop a dû avoir quelques sueurs froides sur son banc, mais l'essentiel est là...

- Après quatre victoires de suite, le Jazz a chuté à domicile contre New Orleans. Ces Pelicans sont décidément étonnants depuis qu'ils ont le droit de limiter le temps de jeu d'Anthony Davis (22 minutes cette nuit). La paire Randle-Holiday joue à un niveau impressionnant et les deux hommes ont inscrit chacun 30 points pour faire plier Utah. Donovan Mitchell (19 points) n'a cette fois rien pu faire pour renverser la situation.

- Après un match où il s'est, de son propre aveu, "fait botter le cul", Rudy Gobert s'est repris avec un double-double des familles (19 points, 19 rebonds et 2 contres) qui n'a toutefois pas empêché le Jazz de s'incliner.

- Une fois n'est pas coutume, les Bucks se sont relâchés et n'ont pas assez dynamité une équipe qu'ils étaient en train de dominer. Les Suns, un peu plus fringants depuis quelques jours, ont surmonté un retard de 10 points dans le quatrième quart-temps pour s'offrir une victoire de prestige contre la meilleure équipe de la ligue. Kelly Oubre a fait des dégâts avec 27 points et 13 rebonds, pour aider Devin Booker (22 points) et Deandre Ayton (19 points, 12 rebonds).

- Les Mavs ont pris une énorme tarte dans la tête cette nuit à Brooklyn. Dallas a perdu de... 39 points contre des Nets frustrés par leurs trois défaites consécutives. Les Texans n'ont pas existé et le seul bon moment de leur soirée aura été la salve d'applaudissements pour les deux paniers de Dirk Nowitzki en fin de match après un calvaire en termes d'adresse (2/13 pour le Wunderkind). Les Mavs ont shooté à 35.6% contre des Nets en feu à 56.5%.

- Si Dirk n'est plus d'une grande utilité aux Mavs sur le terrain, Dwyane Wade est en revanche crucial pour Miami. "Flash" continue de montrer qu'il a encore du basket dans les jambes et dans les mains, à l'image de sa prestation contre Atlanta. Le Heat l'a emporté d'un point face à Atlanta grâce aux 14 points (sur 23 en tout) de Wade dans le 4e quart-temps. La légende locale a montré aussi une activité intéressante en défense. Avec son 1 052e contre en carrière, Wade est devenu l'arrière le plus prolifique de l'histoire en la matière devant... Michael Jordan. Miami est désormais à égalité parfaite avec Orlando et Charlotte, avec simplement un tie-breaker défavorable mais parfaitement améliorable d'ici la fin de la saison : le Heat doit affronter les Hornets deux fois (premier volet dans 48 heures) et le Magic une fois.