87 CLE
93 ORL
108 DET
101 IND
104 CHA
111 BKN
108 BOS
95 DEN
112 MIA
103 WAS
98 CHI
100 GSW
139 OKC
127 MIN
105 SAS
104 SAC
119 MIL
91 LAC
113 POR
136 LAL

CQFR : Les Lakers c’est du gruyère, Giannis fait le show

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 7 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Kings @ Bucks : 109-144

Sixers @ Nets : 97-122

Knicks @ Wizards : 95-108

Magic @ Spurs : 117-110

Grizzlies @ Suns : 100-102

Wolves @ Blazers : 81-111

Raptors @ Lakers : 121-107

---

- Être mené de 25 points après un quart-temps, ça peut vous plomber un match. Les Lakers l'ont expérimenté sur le parquet des Raptors, avec un 42-17 dans les dents. La défense de L.A. continue de rendre hommage au plus célèbre des ustensiles de cuisine pour étudiants : la passoire. Sur pick and roll et demi-terrain, on n'était encore pas loin du petit logo "-18" en bas à droite de l'écran. Jamais dans l'histoire des Lakers une équipe n'avait été menée de 25 points après un quart-temps.

- L'absence de Kawhi Leonard et la permissivité des Lakers ont permis à Serge Ibaka et Kyle Lowry de passer pour des Hall of Famers. "Air Congo" a sorti l'un de ses meilleurs matches offensifs en carrière (34 points à 15/17, 10 rebonds), alors que Lowry était déjà à 9 passes à la fin du premier quart-temps et a pu glandouiller en fin de match avec 16 assists à son actif.

- LeBron James n'a plus défendu sérieusement en saison régulière depuis 3 ans. Du coup, l'imaginer au poste 5 en phase défensive sans que cela n'ait de conséquences, ça tient de l'utopie. Ici, dans le rôle du briseur de lignes, Pascal Siakam.

- Giannis Antetokounmpo aurait pu se contenter d'un triple-double (26 points, 15 rebonds et 11 passes) en 30 minutes. Mais lorsqu'il s'est souvenu que le match entre les Bucks et les Kings était diffusé à un horaire acceptable en Europe, le "Greek Freak" a activé le mode boucherie. Giannis a proposé un clinic de dunks qui a fait une victime marquante : son compatriote et collègue en sélection Kosta Koufos. L'intérieur de Sacramento a encore perdu quelques plumes sur le crâne dans l'opération...

- C'est bien beau d'humilier tous les pivots qui viennent en visite au Wells Fargo Center, mais ce serait pas mal que Joel Embiid et les Sixers se sortent les mains du short lorsque ce sont eux les visiteurs. Les Sixers ont pris une rouste à Brooklyn, pour afficher un très vilain 0-5 à l'extérieur. Embiid (16 points) a un peu moins fait l'affreux Jojo face à Jarrett Allen que contre son agent immobilier Andre Drummond la veille.

- Difficile de savoir ce qui est le plus stylé dans ce game winner de Devin Booker contre les Grizzlies. La pureté de l'exécution ou l'expression faussement blasée du gars en mode "est-ce qu'on félicite le facteur parce qu'il livre le courrier" ?

- Généralement, quand Sa Seigneurerie Jimmy Butler est indisposée et ne participe pas aux matches des Wolves, il y a un regain d'efforts collectifs. Pas ce coup-ci. Minnesota a pris 30 points d'écart sur le parquet de Portland en perdant tous les quart-temps du match et sans pousser Lillard et McCollum à faire plus qu'un petit décrassage.

- Pour son deuxième match avec les Wizards contre les Knicks, Dwight Howard a apporté quelques qualités qui ont fait sa force par le passé. La faculté à finir chaque partie en double-double (10 points, 10 rebonds) et une sorte de bonne humeur communicative qui, avant de devenir parfaitement agaçante et de dégoûter quelques coéquipiers célèbres comme Kobe Bryant, était un vrai atout lorsqu'il jouait à Orlando. "D12" avait la banane cette nuit et Washington a réussi à jouer à peu près en équipe et sans partir en vrille en défense pour dominer New York.

- Les Spurs n'ont pas été loin de réussir le comeback du début de saison. Menés de 26 points par le Magic à San Antonio, les joueurs de Gregg Popovich ont gommé leur retard en début de 4e quart-temps avant d'échouer.

- Mo Bamba en un quart d'heure de jeu : 12 points, 11 rebonds et un contre. Si Steve Clifford veut bien le libérer un peu, ça nous va hein...