120 TOR
117 SAS
109 ORL
110 CHI
126 IND
111 NOP
123 CHA
110 WAS
122 ATL
125 DET
104 NYK
115 MIN
106 MEM
112 LAC
104 DAL
114 DEN
148 OKC
147 UTA

CQFR : LeBron en TD, Stephenson adoubé

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 4 matches de la nuit en NBA.

Les matches de la nuit en NBA

Boston Celtics @ Oklahoma City Thunder : 101-95

Portland Trail Blazers @ Orlando Magic : 128-114

Cleveland Cavaliers @ Detroit Pistons : 103-110

Denver Nuggets @ Los Angeles Lakers : 114-121

---

- Et une équipe invaincue en moins ! Les Nuggets ont mordu la poussière au Staples Center. Leur été indien défensif ne pouvait pas durer éternellement. Denver a plié face à la force de frappe des Lakers et est désormais à 4-1.

- LeBron James a signé le premier triple-double de sa carrière en tant que joueur des Lakers : 28 points, 11 rebonds et 11 passes à 10/17. Propre.

- Nikola Jokic est parfois tellement pénalisant en défense que Mike Malone ne peut pas le mettre dans les moments vraiment chauds. Ça a été le cas sur plusieurs possessions en fin de match. Le Serbe a beau régaler en attaque (24 points, 11 rebonds), il est problématique face à des joueurs mobiles.

- Le coup de chaud de Lance Stephenson dans le 4e quart-temps a réveillé des Lakers qu'on sentait mal embarqués. A coups de shimmy, de shake and bake, de paniers à 3 points, de caviars pour LeBron et de célébrations théâtrales, Lance a fait du Lance. Certes, il y a des soirs où ça n'amusera personne parce que ça ne se traduira pas par quelque chose de concret sur le plan comptable, mais lorsqu'il est aussi efficace, "Born Ready" fait du bien !

- Et Stephenson a même un nouveau surnom tout droit sorti de la bouche du "King" : "Makin'em Dance Lance" !

- Lonzo Ball a affiché plein de sang froid et d'intelligence dans le 4e quart-temps et le money time. Ce n'est pas lui qui a capté la lumière, mais on a beaucoup aimé sa combativité en défense, son placement au rebond et sa lucidité pour faire les bons choix dans la transmission du ballon. Autre aspect sous-coté de son jeu : un mental solide et un sérieux constant. Alors que beaucoup de Lakers se faisaient des chest bumps et perdaient leur concentration après être passés devant au score, lui est resté concentré et complètement dans son match. Poker face et sang froid de vétéran. 12 points, 8 passes, 6 rebonds et 5 interceptions pour lui.

- La très bonne surprise de ce début de saison mitigé des Lakers, c'est JaVale McGee. Le pivot a dû se réhabituer à un nombre de minutes élevé et un rôle plus important qu'à Golden State. Au scoring, il fait méchamment le boulot : 21 points cette nuit et 19 de moyenne depuis la reprise. L'intensité et les qualités athlétiques sont toujours là et Luke Walton n'en demande pas plus.

- Le siège de Billy Donovan n'est pas encore éjectable, mais comme ceux que l'on trouve dans les voitures les mieux équipées : chauffant. Cinquième défaite en cinq matches pour OKC après un revers à la maison face à Boston. En tête de 16 points à la pause, le Thunder a fait une deuxième mi-temps horrible.

- Russell Westbrook n'est pas encore réglé et le Thunder trinque forcément. Le type reste actif comme un lapin Duracell (13 points, 15 rebonds et 8 passes), mais shooter à 5/20 contre une équipe aussi solide défensivement que Boston, ça ne pardonne pas.

- Paul George, pas à la fête non plus en attaque (7/22) a lui fait connaissance avec la maturité violente de Jayson Tatum.

- Les Pistons ont un calendrier assez facile depuis le début de la saison (seul Philly pouvait être un cas épineux mais les Sixers étaient en back to back) et ils en tirent le meilleur parti. Cinquième victoire en cinq matches pour Detroit, après un succès contre des Cavs à l'agonie et privés de Kevin Love.

- Le tandem Blake Griffin (26 points) - Andre Drummond (20 points, 20 rebonds) a encore fait un gros chantier et risque de brutaliser pas mal de raquettes un peu tendres dans la ligue cette saison.

- On a encore cru, l'espace d'une mi-temps, que Damian Lillard n'allait pas passer une très bonne soirée. Le meneur de Portland s'est repris après la pause sur le parquet d'Orlando et a pris feu comme il sait si bien le faire : 41 points à 13/23 et des shoots bien désespérants pour l'adversaire.

-