- CLE
- BOS
- IND
- MIN
- PHI
- DET

CQFR : D’Angelo stratosphérique

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Sixers @ Hornets : 118-114

Rockets @ Hawks : 121-105

Lakers @ Bucks : 101-115

Warriors @ Wolves : 117-107

Nets @ Kings : 123-121

Pacers @ Clippers : 109-115


- Brooklyn a réussi un comeback absolument exceptionnel sur le parquet des Kings cette nuit. Menés de 25 points au début du 4e quart-temps, les Nets ont renversé la vapeur et remporté le match à... 0.8 seconde de la fin sur un panier de Rondae Hollis-Jefferson. Histoire de se rendre compte à quel point un retour de ce genre est rare, on peut vous dire que seuls trois équipes depuis la saison 1954-1955 (celle de l'introduction du chrono) ont réussi à gommer un retard de 25 points dans le 4e quart-temps d'un match. Définitivement, personne ne devra prendre "BK" à la légère pendant les playoffs.

- D'Angelo Russell avait commencé son match un peu tranquillement. Puis il a décidé de montrer aux Nets qu'il fallait VRAIMENT lui faire un joli chèque cet été. L'ancien Laker a inscrit 27 points dans le 4e quart-temps pour orchestrer la remontada et enregistrer son record de points en carrière (44).

- Une pensée pour le fan qui a payé plus de 6 000 dollars pour voir Milwaukee-Lakers alors que ni Giannis Antetokounmpo, ni LeBron James n'étaient sur le terrain. Quand sa femme lui demandera à son retour : "alors chéri, ce duel entre le Greek Freak et le King, il valait le coup de faire all-in avec nos économies ?", on lui conseille juste d'éviter de lui répondre : "Alors tu vas rire, les deux étaient au repos, mais j'ai vu Kentavious Caldwell-Pope marquer 35 points".

- Roster diminué contre roster diminué, les Bucks ont sans surprise empoché la mise. Le seul All-Star 2019 sur le parquet, Khris Middleton, a assumé avec 30 points et 10 rebonds, pendant que Brook Lopez, le seul autre ancien All-Star de l'effectif présent, a égalé son record de la saison avec 28 points pour conforter l'avance de Milwaukee en tête de la ligue.

- Belle soirée pour les Clippers, qui ont enregistré une troisième victoire de suite contre Indiana et ont appris que les rumeurs sur un départ de Doc Rivers aux Lakers étaient en bois. Avec 7 longueurs d'avance sur Sacramento, les playoffs sont dans la poche. Reste à voir si les Californiens peuvent aller gratter mieux que la 8e place, eux qui ne sont qu'à deux victoires derrière Portland, 4e.

- Patrick Beverley n'est pas qu'un pitbull en défense. Bon, c'est SURTOUT un pitbull en défense, mais à l'occasion il aime rappeler qu'il a du ballon et des moves. Ce bon vieux Pat a aspiré l'âme et les chevilles de Bojan Bogdanovic avec un enchaînement cassage de chevilles-floater clutch du plus bel effet.

- James Harden donne peut-être l'impression d'être moins bien, mais avec ses 31 points, 10 passes et 8 rebonds pour guider Houston vers un succès à Atlanta, le MVP en titre a réussi un accomplissement exceptionnel : marquer au moins 30 points contre toutes les équipes NBA qu'il a affrontées cette saison. Qu'on aime ou pas la méthode et le style, c'est quand même assez fabuleux.

- Philadelphie a peut-être définitivement assuré sa place dans le top 4 de l'Est. Avant que les Pacers ne chutent à Los Angeles, les Sixers privés de Joel Embiid, au repos, sont allés taillader les espoirs de playoffs des Hornets. La victoire a été acquise de haute lutte, grâce notamment aux 28 points à 11/12 de Ben Simmons et au presque premier triple-double en carrière de JJ Redick (27 points, 10 rebonds et 8 passes), pour répondre aux assauts de Jeremy Lamb, excellent en sortie de banc (26 points, 11 rebonds).

- Deux derniers déplacements des Warriors hors de leurs bases avaient donné lieu à des défaites bien pourries contre Boston et Phoenix. Golden State a repris du poil de la bête à l'extérieur en même temps que la première place de la Conférence Ouest. Face à des Wolves encore trop dépendants des exploits de "KAT" (26 points, 21 rebonds). Stephen Curry a mené la danse avec un coup de chaud dans le 3e quart-temps (22 de ses 36 points), épaulé par son Splash Brother Klay Thompson (28 points) et les 18 points en 18 minutes de Jonas Jerebko.