144 BKN
127 ATL
105 CLE
128 PHI
110 IND
99 NYK
128 WAS
110 LAL
113 DAL
120 SAC
96 NOP
102 MIA
95 DEN
86 TOR

CQFR : Ntilikina féroce, Ayton crève l’écran

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 5 matches de la nuit en pré-saison NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Breakers (NZ) @ Suns : 86-91

Pistons @ Thunder : 97-91

Bulls @ Bucks : 92-116

Knicks @ Nets : 107-102

Wolves @ Clippers : 101-128

---

- Ce n'était qu'une équipe néo-zélandaise de basket en face (on précise de basket parce que dans d'autres sports, surtout avec des ballons ovales, c'est nettement moins fun d'affronter des Néo-Zélandais...). Mais mine de rien Deandre Ayton a encore fait le job pour les Suns. Peut-être un peu vexé de ne pas être le favori des GM pour être élu rookie de l'année, le Bahaméen a rempli la feuille en un peu plus d'une demi-heure de jeu : 21 points, 15 rebonds, 3 contres et 3 passes. On ne voit pas encore la dimension stretch potentielle chez Ayton (aucun shoot extérieur tenté), mais ce qu'il montre est déjà très intéressant.

- Elie Okobo a participé à ce match, avec 13 minutes en sortie de banc, toujours derrière Shaquille Harrison dans la hiérarchie. Peu d'impact statistique pour le Français : 2 points, une passe et 0/2 au shoot.

- Par contre, même en pré-saison, voir Dragan Bender traîner sa peine est presque douloureux. En 9 minutes, le Croate n'a rien montré de bon contre les Breakers. Igor Kokoskov a expliqué après le match qu'il allait essayer de ne pas "l'enterrer après deux mauvais matches".

- Tant que Kristaps Porzingis ne sera pas là Enes Kanter enverra du lourd sur le plan des stats cette saison, qu'on se le dise. Le Turc a réussi une belle moisson lors du derby de pré-saison contre les Nets : 22 points, 20 rebonds en 27 minutes.

- Contre mauvaise fortune, bon coeur. Le line-up du match précédent s'est confirmé pour les Knicks avec Frank Ntilikina en sortie de banc au profit de Trey Burke. Le "French Prince" a joué 20 minutes pour 9 points, 2 rebonds, 2 contres et 1 passe à 4/8. Surtout, il a sorti une action qu'on aimerait le voir faire plus souvent en attaque à l'avenir.

- Et une que les adversaires vont commencer à redouter à chaque fois qu'ils pensent l'avoir débordé...

- Pour son retour à Milwaukee - il n'y a qu'une petite centaine de bornes pour aller à Chicago - Jabari Parker a eu l'air un peu... tendu : 1/12 au shoot et 2 petits points en 19 minutes. "J'suis pas tendu", a protesté Jabari. Mais si on te dit qu't'es tendu, c'est qu't'es tendu !

- OK, Jabari Parker s'est fait postériser par Brook Lopez. Mais notez l'innovation : s'il s'est retrouvé sur un poster en tant que défenseur, c'est que Parker a accepté de faire au moins semblant de défendre. Une première depuis 2002 et un one-one avec son cousin sur le playground familial pour Jabari...

- Le nouvel épisode de la mini-série de Tobias Harris et Boban Marjanovic pourrait s'appeler : comment on a roulé sur les Wolves. 23 points à 7/10 pour "Toby, 15 points à 4/5 pour "Bobby".

- On ne sait pas si ce sont les rumeurs de trade autour de lui dans le dossier Butler qui l'ont perturbé, mais Jeff Teague n'a pas réussi à régler la mire : 0/7 pour le meneur des Wolves, qui a encore partagé le backcourt avec Derrick Rose.

- Chez les Clippers, on a discrètement bien aimé le tandem Pat Beverley-Shai Gilgeous-Alexander sur les postes 1 et 2. Ça s'arrache et ça défend à haute intensité tout en étant pas maladroit quand il faut sanctionner. Quel meneur peut se réjouir de devoir jouer ces deux-là en même temps ?

- Les shoots à 3 points sur lesquels il a bossé cet été ne rentrent pas encore (0/3 cette nuit). Par contre, la domination des intérieurs adverses est toujours dans l'ADN d'Andre Drummond. 31 points et 16 rebonds pour le pivot des Pistons lors de la victoire face à un Thunder très light.

- On dit light, mais ce serait presque un Thunder Zero. Westbrook, George et Roberson, trois titulaires, étaient mis au repos. Steven Adams (17 pts) et Dennis Schröder (21 pts) ont pris le relais, mais ça n'est pas tout à fait la même force de frappe. Surtout qu'Adams était très occupé à faire des "câlins" à Zaza Pachulia.