115 TOR
96 ORL
122 PHI
100 BKN
108 DEN
90 SAS
118 POR
115 OKC

CQFR : « F****** Rudy Gay » héroïque, Okafor fait oublier Davis

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 7 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Wizards @ Cavs : 113-116

Bucks @ Pistons : 115-105

Thunder @ Magic : 126-117

Bulls @ Nets : 117-122

Pelicans @ Rockets : 121-116

Suns @ Spurs : 124-126

Sixers @ Lakers : 121-105

---

- Il y a 8 ans, Rudy Gay nous offrait indirectement une vidéo mythique avec ce fan des Raptors cinglé et complètement désemparé par le game winner inévitable de celui qui jouait alors à Memphis. "Fucking Rudy Gay man !" devenait alors une réplique culte.

Et bien Gay a remis ça cette nuit sous le maillot des Spurs, en arrachant la victoire au buzzer contre Phoenix sur un joli shoot avant de se faire mêler par ses camarades extatiques. Pas de quoi émouvoir Pop, qui a déclaré que "Phoenix s'était fait voler".

- Sans cet exploit de Rudy Gay, on aurait parlé un peu plus des 38 points à 14/19 de Devin Booker, insaisissable tout au long du match mais au final incapable d'éviter une 9e défaite de suite pour Phoenix.

- Paul George a reçu des "MVP, MVP !" de la part d'un public adverse cette nuit, celui d'Orlando. Avec 37 points (31 en première mi-temps), 6 rebonds, 4 passes et 3 interceptions, "PG13" a encore réussi un match plein et poursuivi sa campagne d'underdog pour le titre de MVP.

- Néanmoins, le plus décisif pour le Thunder dans cette partie n'aura été ni George, ni Russell Westbrook, auteur d'un nouveau triple-double (23 points, 14 passes et 14 rebonds), mais Dennis Schröder. Alors qu'OKC était en train de caler contre le Magic et accusait 13 points de retard, l'Allemand a réussi un 4e quart-temps de très haut niveau avec 7 paniers consécutifs et un 18-8 qui a permis à son équipe de combler en partie le retard.

- LeBron James n'était toujours pas de retour pour la venue des Sixers au Staples Center. Sans surprise, Joel Embiid (28 points, 11 rebonds et 6 passes) et ses camarades n'ont pas eu à se décarcasser pour l'emporter. Il n'y avait qu'un seul homme à surveiller chez les Lakers : Brandon Ingram et ses 36 points, avec comme highlight vain mais spectaculaire ce dunk violent sur Corey Brewer.

- Les Cavs ont failli pousser le tanking à l'extrême cette nuit, en dilapidant une avance de 25 points dans le 4e quart-temps contre Washington pour l'emporter de justesse... Cette nouvelle victoire de Cleveland, plutôt en forme ces derniers temps, offre le pire bilan de la ligue aux Knicks, tout heureux d'être lanterne rouge et sur la bonne voie pour la loterie sans avoir joué.

- Pour leur premier match depuis la demande de trade d'Anthony Davis, les Pelicans se sont tout simplement payés les Rockets à Houston ! Le choc psychologique a visiblement été payant pour NOLA. Jahlil Okafor a décidément l'air parti pour prouver que son talent ne sera plus inexploité. L'intérieur de New Orleans a inscrit 27 points (11/15) et pris 12 rebonds pour guider son équipe vers un succès inattendu.

- L'arrosage intensif de James Harden (11/32 pour 37 points) n'a cette fois pas été des plus utiles. Il faut dire que Jrue Holiday, dont la défense n'est que trop rarement saluée, a fait un boulot d'enfer sur le MVP en titre.

- Brooklyn est reparti comme en 40 et D'Angelo Russell aussi. Benché dans le 4e quart-temps contre Boston lors du dernier match, l'ancien Laker a répondu positivement à la pédagogie de Kenny Atkinson en inscrivant 24 de ses 30 points en 2e mi-temps pour guider les Nets vers un succès contre Chicago, le 9e de rang à domicile.

- Big up à Shabazz Napier, qui en plus de ses 24 points en sortie de banc, a prouvé que jouer au basket avec deux chaussures bien lacées, c'était un peu surfait.

- Les Bucks ne sont jamais bons à prendre après une défaite. Pour la 13e fois de suite, les joueurs de Mike Budenholzer ont réussi à éviter un deuxième revers de rang, en allant s'imposer à Detroit. C'est aussi ça, qui fait une tête de série n°1. Comme souvent cette saison, Giannis Antetokounmpo n'a pas eu à dépasser les 35 minutes de jeu (21 points, 11 passes et 8 rebonds) ce qui, à défaut d'agrémenter sa candidature pour le MVP, lui offrira sans doute une fraîcheur bienvenue en playoffs.

---

Le classement

NBA