CQFR : Trae Young est un grand malade, Embiid domine

CQFR : Trae Young est un grand malade, Embiid domine

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA, celle de Trae Young

Bucks @ Pistons : 126-106

Heat @ Hawks : 124-129

Hornets @ Bulls : 103-93

Nets @ Sixers : 104-112, après prolongation

Grizzlies @ Kings : 125-129

Rockets @ Warriors : 135-105

---

- Trae Young n'a pas la mémoire courte. Vanné sur les réseaux par Jimmy Butler en décembre après une défaite des Hawks contre Miami, le meneur d'Atlanta avait particulièrement envie de briller contre le Heat et son arrière à grande bouche. Il l'a fait, et pas qu'un peu ! Young a battu son record de points en carrière et a mis son équipe sur les rails d'une belle et surprenante victoire. Avec 50 points et 8 passes, le All-Star s'est fait plaisir et a rappelé aux fans locaux que si cette saison était du registre de l'agonie après les promesses de la précédente, ils pouvaient espérer de beaux lendemains.

Trae Young a aussi voulu montrer à Andre Iguodala qu'il avait besoin d'un peu de foncier pour pouvoir défendre efficacement sur lui après une aussi longue période d'arrêt...

- L'autre grand bonhomme, littéralement, de la nuit, c'est Joel Embiid. Le Camerounais a réussi à mener les Sixers jusqu'à la victoire en prolongation contre Brooklyn, malgré l'absence de Ben Simmons, touché au dos. Avec 39 points (dont un récital sur la ligne à 18/19) et 16 rebonds, Embiid a été dominant et son langage corporel laisse supposer qu'il prend un peu plus de plaisir que ces derniers mois. Al Horford était à nouveau sur le banc et Philly est à 2/2 sous cette version qui risque de perdurer. Le jeu est moins embouteillé et les Sixers semblent du coup plus compétitifs...

- Même si les Warriors sont inoffensifs, Russell Westbrook ne peut s'empêcher d'avoir une petite rancoeur contre l'équipe qui lui a piqué son Kevin chéri il y a quelques années après lui avoir interdit l'accès aux Finales NBA. A +35 en faveur de Houston, le meneur All-Star s'est un peu frité avec quelques joueurs de Golden State, Kevon Looney notamment, après avoir visiblement essayé de discuter du pays avec Andrew Wiggins et Klay Thompson sur le banc, et a été éjecté...

- Sekou Doumbouya était titulaire avec les Pistons contre les... Bucks. Résultat prévisible, Milwaukee a dominé avec un Giannis Antetokounmpo facile : 33 points, 16 rebonds. A la mi-temps, Milwaukee avait déjà inscrit 70 points et ce n'est que dans le garbage time que les Pistons, dont on se demande comment ils vont pouvoir prochainement gagner un match avec cet effectif, ont gommé un peu leur retard. Doumbouya a cette fois joué 34 minutes pour 8 points, 5 rebonds et 3 passes. On espère que la saignée hivernale va au moins profiter au Français, à qui Dwane Casey ne pardonne pas grand chose.

- Les Kings ont dû faire plaisir aux Blazers, aux Spurs et à tous ceux qui entretiennent l'espoir de déloger Memphis de la 8e place. Les Grizzlies ont été battus par Sacramento dans un match serré où le MVP aura sans doute été Harrison Barnes, auteur de 32 points avec 7 paniers à 3 points (record personnel égalé), avec l'aide de De'Aaron Fox (26 pts) et Buddy Hield (20 pts et quatre lancers clutch).

- Devonte' Graham n'a pas inscrit le moindre panier face aux Bulls cette nuit (0/7). Une première pour le meneur des Hornets cette saison. On pourrait se dire que Charlotte a forcément perdu face à Chicago avec ce paramètre, mais non ! Malik Monk (25 points) et Miles Bridges (22 pts) ont pris le relais pour permettre aux Hornets de dominer les Bulls, qui ne peuvent pas se permettre de perdre des matches comme celui-là s'ils entretiennent le fol espoir de lutter pour la 8e place à l'Est...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest