Dallas Mavericks : La 2nde chance de Renaldo Balkman

Renaldo Balkman espère saisir la chance offerte par les Mavericks et faire oublier son image de mauvais garçon.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Dallas Mavericks : La 2nde chance de Renaldo Balkman

The Bad Boy is back ! Après une année mouvementée durant laquelle il a été banni de la ligue des Philippines avant de rejoindre les parquets de Porto Rico, Renaldo Balkman est de retour en NBA. Signé par les Mavericks, l'ancien Knick a bien l'intention de redorer son blason aux Etats-Unis et faire oublier l'image d'un joueur impulsif et difficilement gérable dans un collectif.

« Partout où je vais désormais, n’importe où, les gens vont avoir quelque chose contre moi par rapport à ce que j’ai fait », a confié au Star Telegram celui qui a été suspendu un an aux Philippines pour avoir tenté d'étrangler un coéquipier. « J’ai commis des erreurs, j’ai fait ce que j’ai fait mais je ne peux pas revenir en arrière. Si j’avais pu, je n’aurais pas fait les choses que j’ai faites. Mais je les ai faites. Mais peu importe ce qu’ils pensent de moi, je vais leur montrer des choses différentes. »
Un seul objectif pour lui désormais : prouver qu'il s'est racheté une conduite et qu'il est aujourd'hui un joueur plus discipliné que par le passé.
« Obtenir une seconde chance, avoir la possibilité de revenir par la petite porte pour que votre nom circule à nouveau en NBA, c’est parfois difficile. Tout le monde grandit. Tout le monde devient plus mature et je pense que j’ai mûri. »
Rick Carlisle est d'ailleurs persuadé que le nouveau Renaldo Balkman a appris de ses erreurs et qu'il sera capable de s'intégrer dans le collectif des Mavs.
« Combien d’entre nous n’ont jamais eu de problèmes ? », fait remarquer le technicien texan. « C’est un joueur NBA et je l’apprécie. J’aime ce qu’il fait. Pour être auprès de lui depuis plusieurs semaines, c’est quelqu’un qui a une personnalité discrète. Mais il joue bien. »
S'il est soutenu par son coach, le natif de Staten Island a néanmoins conscience que le nouvelle chance qui lui est offerte l'obligera à être irréprochable dans son comportement.
« J'ai une attitude positive et un état d’esprit différent de celui qui était le mien quand j’ai fait mes débuts dans la ligue. Je suis un peu plus mature qu’avant. C’est  une bénédiction pour moi d’être ici. Tout le monde mérite une deuxième chance. Et c’est une deuxième chance de prouver que je suis toujours un joueur NBA, non seulement aux Dallas Mavericks mais également aux 29 autres équipes de la ligue. »
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest