Damian Lillard a brillé, mais il n’était pas tout seul

Encore une fois vainqueur de son duel avec Russell Westbrook, Damian Lillard a été bien épaulé par plusieurs de ses coéquipiers hier soir.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié

Damian Lillard domine Russell Westbrook. Le duel entre les deux All-Stars tourne clairement à l’avantage du premier depuis le début de la série entre Portland et Oklahoma City. Et ça a pour conséquence trois victoires des Blazers entre quatre matches, dont la dernière cette nuit (111-98). Une rencontre que Lillard a encore marqué de son empreinte en inscrivant 15 de ses 24 points dans le troisième quart temps. Moment où son équipe a justement pris le large après une première mi-temps serré (+4 pour Portland) et délicate pour la superstar alors très maladroite.

Il a relevé la barre et il fait logiquement les gros titres. Mais le joueur le dira lui-même : ce sont aussi ses coéquipiers qui ont fait la différence. Ils ont notamment tenu la baraque quand il manquait ses six premières tentatives cette nuit. Il a dû attendre la dernière minute de la première mi-temps pour marquer son premier panier. En attendant, ce sont d’autres éléments des Blazers qui ont su prendre le relais.

Damian Lillard bien entouré

On pense évidemment à C.J. McCollum, son habituel lieutenant. Même un peu plus que ça. Il a beau ne pas être officiellement un All-Star, le deuxième pistolero de Portland a un statut de co-leader. Rôle qu’il assume parfaitement depuis le début de la série. L’arrière a d’ailleurs terminé meilleur marqueur de son équipe avec 27 points à 10 sur 20 aux tirs avec un très propre 5 sur 9 derrière l’arc. Mais ce n’est pas si surprenant venant de lui. Il fait régulièrement le boulot.

Les belles prestations d’Al Farouq-Aminu ou Maurice Harkless sont plus ponctuelles. Mais elles sont toujours les bienvenues pour les Blazers. Et la franchise de l’Oregon s’incline rarement quand ses joueurs de devoir haussent leur niveau de jeu. C’était donc le cas hier soir. L’ailier-fort nigérian a inscrit 19 points (avec 9 rebonds). Une sorte de troisième option offensive exceptionnelle – dans le sens temporaire – qui explique aussi l’écart à la fin du match. Portland est généralement en position de gagner quand Aminu plante au moins 3 paniers primés (4 cette nuit).

Harkless a pour sa part compilé un joli double-double : 15 points et 10 rebonds. Solide. Avec aussi 3 blocks. Un bel apport défensif. Leur contribution est importante parce que les soldats du Thunder ne sont pas aussi prolifiques. Des performances qu’il faudra reproduire pour boucler cette série au prochain match mais aussi, pourquoi pas, passer encore le tour suivant.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest