Damian Lillard, le nouveau Derrick Rose ?

Une nouvelle fois déterminant dans la victoire de Portland sur Chicago, Damian Lillard a impressionné Derrick Rose.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Dominés à la maison cette nuit par Portland, les Bulls n'ont jamais été en mesure de contenir les assauts de Blazers emmenés par le duo infernal LaMarcus Aldridge - Damian Lillard. Et si le premier est désormais un joueur confirmé et l'une des valeurs sûres de la NBA à son poste, c'est bien le rookie de Rip City qui a une nouvelle fois fait sensation, terminant la rencontre avec 24 points et 7 passes. De quoi s'attirer les éloges de Tom Thibodeau, impressionné par les qualités de Lillard, semblables selon lui à celles de Derrick Rose.

« Ce sont deux joueurs qui ont un jeu qui parle pour eux et, de ce point de vue-là, ils sont très similaires », a déclaré le coach des Bulls à CSNNW.   « Il est très impressionnant pour un rookie. Il est à un âge où il est déjà arrivé à maturité. Il joue avec beaucoup de sang froid. »
Depuis le banc, Rose a quant à lui pu apprécier la prestation du jeune meneur des Blazers à qui il prédit un brillant avenir au sein de la ligue.
« C’est un très bon joueur. Je suis impressionné. Ce qu’il a réalisé cette année est incroyable et il va continuer à progresser », a confié le MVP 2011.  
Terry Stotts préfère de son côté éviter les comparaisons même s'il admet que les débuts professionnels de Damian Lillard lui rappellent ceux de Rose.
« C’est toujours difficile de comparer les joueurs, en particulier quand il s’agit de comparer des jeunes et de grands joueurs », tempère l'entraîneur de Portland.   «  Mais je pense que l’explosivité, la rapidité et le comportement de Damian ont des similitudes avec Derrick quand il est arrivé dans la ligue. »
De son côté, l'intéressé préfère garder la tête froide face à tant de compliments. En route pour décrocher le titre de Rookie Of the Year remporté par D-Rose en 2009, il espère avant tout écrire sa propre histoire même s'il se reconnaît lui aussi à travers l'attitude du meneur de Chicago.
« Nous abordons les choses de la même manière. C’est naturel. Nous sommes tous les deux calmes », explique Lillard.   « Mais je suis en permanence dans mon élément. Je n’essaie pas d’être ce que les autres joueurs sont. Je garde le contrôle pour me sentir à l’aise et il fait la même chose. Et s’il est sans aucun doute l’un des meilleurs meneurs de la ligue, je pense que nous avons beaucoup de choses en commun. »
Afficher les commentaires (7)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest