D’Angelo Russell : « Sans vouloir manquer de respect à Kobe Bryant… »

Relégué sur le banc au même titre que Julius Randle, D'Angelo Russell avait du mal à cacher sa frustration à l'issue de la nouvelle défaite concédée cette nuit par les Lakers face aux Raptors...

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
D’Angelo Russell : « Sans vouloir manquer de respect à Kobe Bryant… »
Alors que les Lakers enchaînent défaites sur défaites depuis le début de la saison, Byron Scott a décidé cette nuit d'effectuer quelques modifications dans son cinq majeur pour tenter de donner un second souffle à son attaque. Contre toute attente, le coach angeleno a tout simplement préféré se passer des services de ses deux jeunes les plus prometteurs en reléguant Julius Randle et D'Angelo Russell sur le banc lors du déplacement des Californiens à Toronto. Une décision qui n'a pas manqué de surprendre le numéro 2 de la dernière draft, qui cherchait encore avant la rencontre les raisons de ce changement de stratégie...
« Je ne sais pas pourquoi. Mais je fais avec », déplorait D'Angelo Russell auprès du L.A. Times avant la nouvelle défaite des siens sur le parquet de Toronto. « Je commençais à prendre mes marques et puis c’est arrivé… Je ne pensais pas que ça arriverait mais si je suis le problème ou s’il faut me remplacer pour l’équipe soit meilleure, je suppose que ça vaut le coup. »
A l'issue de la partie, le rookie se félicitait en revanche d'avoir pu évoluer dans le second unit sans avoir à s'en remettre exclusivement à Kobe Bryant.
« Le ballon circule davantage. Sans vouloir manquer de respect à Kobe, on sait qu’on aura davantage d’opportunités en raison de qui il est. »
Auteur de 15 points et 11 rebonds en 21 minutes en sortie de banc, Julius Randle a lui aussi semblé plus à l'aise dans son nouveau rôle même s'il avait lui aussi du mal à comprendre les raisons qui ont poussé son entraîneur à revoir ses plans.
« En tant que compétiteur, vous n’êtes jamais content quand ce genre de chose arrive. Mais ce sont des choses qu’on ne maîtrise pas. Ce que nous contrôlons, c’est quand nous allons sur le terrain et que nous jouons dur comme nous l’avons fait. Nous devons continuer à progresser. Je ne sais pas pourquoi il y a eu ce changement. Ce n’est pas ma décision. Je n’en sais rien. »
Incapable de tirer le meilleur de son effectif depuis le début de la saison, Byron Scott a lui justifié sa décision par les difficultés qu'éprouvent ses deux jeunes pousses à prendre leurs marques au sein du collectif californien.
« Ce changement n’est pas basé sur le fait que leurs performances sont en-deçà de ce dont ils sont capables », a expliqué le coach des Lakers qui entend tester ce cinq inédit pendant "cinq à dix matches". « Je l’ai fait en fonction de l’équipe. Nous sommes à 3-17 donc il est évident que ça ne fonctionne pas. J’ai voulu apporter du sang neuf, un peu de fraîcheur, et voir comment ces joueurs jouent. Ils ne m’ont rien dit à ce sujet mais je ne pense pas qu’ils étaient contents. Et j’espère qu’ils ne l’étaient pas. Quand ils ont l’opportunité de jouer, j’attends d’eux qu’ils jouent avec plus d’énergie et plus d’agressivité et qu’ils jouent simplement mieux au basket. »
Plutôt que de préparer l'avenir en développant ses jeunes joueurs, Byron Scott semble avoir définitivement accordé sa priorité à Kobe Bryant qui a encore passé plus de 30 minutes sur le parquet cette nuit pour sa dernière apparition sur le sol canadien. Au grand dam de D'Angelo Russell et Julius Randle qui vont devoir se faire une raison et accepter l'idée que la tournée d'adieu de la superstar se fera certainement aux dépens de leur progression...  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest