Danny Ainge ne se fera pas arnaquer pour Jahlil Okafor

BasketSessionPar BasketSession Publié

Philadelphie demanderait un premier tour de Draft pour lâcher Jahlil Okafor. On ne la fait pas à Danny Ainge, pourtant intéressé par le pivot des Sixers.

Danny Ainge s'est toujours montré très protecteur avec les picks glanés au fil des ans. Le General Manager des Boston Celtics en a encore quelques uns en stock et n'entend pas les dealer contre n'importe qui. Pas même un ancien n°3 de Draft en quête d'une équipe pour le relancer. Selon le Boston Globe, l'intérêt des Celtics pour Jahlil Okafor est réel, mais ce que demandent les Sixers pour le moment semble trop élevé.

Philadelphie, qui a refusé un buy-out à l'ancien champion NCAA avec Duke, a demandé à Ainge un premier tour de Draft pour Okafor. Un refus clair et net a été adressé à la franchise de Pennsylvanie. Logique, vu le peu de marge de manoeuvre qu'ont les Sixers, susceptibles de perdre le jeune pivot sans contrepartie l'été prochain.

Une équipe osera-t-elle prendre le risque de perdre un atout, même mineur, pour 6 mois de Jahlil Okafor sans garantie qu'il reste par la suite ?