Danny Granger : « On peut vraiment jouer le titre maintenant »

Danny Granger est ravi des ajustement auxquels ont procédé les Indiana Pacers cet été.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Danny Granger : « On peut vraiment jouer le titre maintenant »
Alors qu’il figure encore parmi les plus gros points d’interrogation de la franchise, Danny Granger s’est dit ravi de la façon dont les Indiana Pacers ont géré leur intersaison. Après un parcours remarquable en playoffs l’an dernier qui les a menés à un match des finales NBA, les hommes de Frank Vogel espèrent passer un nouveau cap cette année et Granger pense que c’est carrément possible. Alors qu’il s’apprête à faire son grand retour après 15 moins compliqués en raison d’une méchante blessure au genou, il espère maintenant revenir au top de ses capacités pour aider son équipe à hausser encore son niveau de jeu. En attendant de voir dans quel état de forme il sera, les dernières recrues ajoutées au roster ont de quoi lui donner le sourire.
« Luis Scola est probablement le plus gros free agent qu’on ait signé cet été », explique-t-il.   « Pour moi, c’est un titulaire au poste 4 dans notre ligue. Je ne sais pas comment on a fait pour l’avoir, mais je pense que c’est ce qui fait le génie de Donnie Walsh et Larry Bird. »
Avec les progrès effectués par Paul George l’an dernier, le retour de Granger et les additions de Scola, Chris Copeland et CJ Watson, les Pacers semblent effectivement avoir remédié à leur problème de profondeur d’effectif, tout en conservant le cœur de leur équipe.
« Il n’y a plus de ‘Attendons et essayons ceci’ ou de ‘Attendons, essayons d’abord de progresser avant de faire ça’. Je pense qu’on a toutes les pièces, il faut simplement qu’on les assemble toutes et qu’on monte à l’assaut », ajoute Granger.   « On peut vraiment jouer le titre maintenant et il faut qu’on le montre. »
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest