Danny Green désigné coupable par Popovich

Gregg Popovich en voulait beaucoup à Danny Green qui a laissé Mo Williams shooter pour donner la victoire au buzzer à Utah.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Danny Green désigné coupable par Popovich
San Antonio s'est incliné de justesse sur le parquet du Jazz d'Utah, la nuit dernière, la faute à un Mo Williams clutch auteur du panier à trois-points décisif au buzzer. Mais pour Gregg Popovich, Williams n'aurait jamais dû avoir la possibilité de prendre ce shoot. Danny Green, chargé de marquer le meneur sur l'action, est le coupable désigné par son coach.
« Qu'est ce que vous pensez qu'il va faire à deux secondes de la fin ? Force le à driver. Ne recule pas d'un pas devant Mo Williams. C'est pour ça qu'il était sur lui -c'est pour ça que nous n'avons pas mis un petit sur lui comme Tony Parker. On a mis un gars plus grand pour cette raison, pour qu'il monte dessus et il a reculé. C'est une erreur défensive monumentale qui nous coûte le match », a regretté Popovich après la rencontre dans les colonnes du Salt Lake Tribune.
Tim Duncan (22 pts, 21 rbds et 6 ctrs), auteur d'un très gros match, préfère ne pas s'attarder sur la dernière action et met plus en avant les erreurs collectives des Spurs tout au long du match.
« C'est vraiment très décevant. Nous avons fait trop d'erreurs en tant qu'équipe. Individuellement, j'ai fait trop d'erreurs. J'ai raté un shoot ligne de fond que je croyais dedans... On a juste fait trop d'erreurs tout au long du match et nous n'avons pas réussi à les rattraper. »
Les Spurs pourront toujours se rassurer en se disant qu'en ayant fait autant d'erreurs, ils n'étaient, tout de même, pas loin d'empocher la victoire. Et on peut être sûr que Danny Green défendra plus dur la prochaine fois...
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest