Daryl Morey veut des critères clairs pour l’élection du MVP

Daryl Morey est frustré concernant le MVP qui n’est toujours pas revenu à James Harden. Il voudrait comprendre les vrais critères.

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Daryl Morey veut des critères clairs pour l’élection du MVP
A Houston, on commence à en avoir un peu marre de voir le MVP passer sous le nez de James Harden. Par conséquent, c’est le general manager des Rockets Daryl Morey qui demande des explications sur les critères de sélection. Le boss de la franchise vient de voir son franchise player atteindre un niveau de MVP à deux reprises (2015 et 2017) sans être récompensé. Il remet même en cause le principe de trophées en fin de saison.

« Je pense honnêtement qu’il n’y a pas de bons procédés. On peut même plaider pour éliminer tous les trophées », clame Morey. « J’aime les réponses claires. S’il n’y a pas de critères établis, il va y avoir des problèmes avec la façon dont c’est structuré. Pour moi, il vaudrait mieux qu’il n’y en ait pas. »

Le GM des Rockets passe peut-être pour un mauvais joueur. Cependant, il faut comprendre sa frustration. En 2015, à niveaux de jeu équivalents, Stephen Curry l’emporte grâce à un meilleur bilan. En 2017, lui aussi tout proche d’un triple-double de moyenne et avec un bien meilleur bilan, Harden voit le trophée revenir à Russell Westbrook. Ce dernier accroc reste d'ailleurs en travers de la gorge de Daryl Morey.

« Je n’aime pas la façon dont les critères pour le MVP ont été différents cette année. Comparé aux 55 dernières années, juste pour mieux coller avec un slogan marketing (le #WhyNot de Westbrook).. », s’exaspère-t-il. « Les gens ont pensé qu’il valait mieux trouver d’autres critères de sélection pour le MVP cette année. »

Visiblement, la pilule ne passe toujours pas à Houston.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest