106 PHI
86 DET
95 CLE
118 BOS
111 IND
119 MIN

Dave Joerger assure qu’il ne cherchait pas à piquer ses dirigeants

BasketSessionPar BasketSession Publié

Au lendemain de ses déclarations sur Luka Doncic, Dave Joerger a tenu à enrayer toute polémique en confiant qu'il ne voulait pas critiquer ses employeurs.

Dave Joerger est bien trop intelligent pour nous faire croire qu'il n'a pas voulu envoyer une petite pique bien sentie à ses dirigeants après le match entre les Dallas Mavericks et les Sacramento Kings. Ou alors, il est vraiment très, très naïf. Le coach avait apprécié la performance de Luka Doncic (28 points) et il l'a fait savoir en balançant, noir sur blanc, "il y a peut-être certaines personnes qui pensaient que ce gars aurait des limites. Mais je ne les vois pas." Boom. Vous savez qui pensait que le Slovène avait un potentiel éventuellement limité en NBA ? Les dirigeants des Kings. Le choix des mots de Joerger est important. S'il voulait simplement complimenter Doncic, il pouvait le faire autrement. Comme l'ont fait Bogdan Bogdanovic ou De'Aaron Fox.

Mais non. Le coach a surtout évoqué ceux qui doutaient du rookie des Mavericks. Et ça, tout le monde l'a perçu comme une pique envers son front office qui a préféré piocher Marvin Bagley III, joueur prometteur au demeurant. Il jure que non.

"Il n'y avait pas de pique caché envers quelqu'un. J'ai juste donné des compliments et les gens essayent d'en faire quelque chose entre moi et Vlade [Divac, le GM de Sacramento]. Vlade et moi sommes très proches", assure Dave Joerger.

Personne n'en doute. Tout le monde sait - parce que ça a été rapporté de nombreuses fois cette saison - que Dave Joerger est en froid avec Brandon Williams et non Vlade Divac. Le coach l'a même interdit d'une séance de shootaround. La pique, elle était pour l'assistant GM des Kings. Ce même Williams qui reprochait justement à Joerger de ne pas donner assez de temps de jeu à Bagley.

Le coach en a ensuite rajouté une couche en évoquant la joie absolue des Kings quand ils ont pioché Bagley ainsi que sa conviction que le jeune intérieur et De'Aaron Fox iront tous les jours au All-Star Game un jour. Ouais, OK. Bien évidemment qu'il n'allait pas confirmer devant tout le monde qu'il s'agissait d'une pique envers son management. Parce que si Dave Joerger est très intelligent, nous ne sommes pas assez cons pour croire à une simple mauvaise tournure de phrases.