David Fizdale soutenu par ses joueurs malgré une énième correction

BasketSessionPar BasketSession Publié

Le début de saison a beau être catastrophique, les joueurs des Knicks continuent de soutenir leur coach.

Après le début de saison catastrophique des New York Knicks, leurs fans ont pu entrevoir une infime lueur d’espoir en début de semaine. On apprenait en effet que les dirigeants commençaient à envisager un éventuel renvoi du coach, David Fizdale. Pas de quoi non plus leur redonner un grand sourire tant la direction des Knicks, qui fait ses preuves années après années, et le roster qu’ils ont constitué sont au moins aussi responsables que l’entraîneur du marasme ambiant.

En tout cas, les joueurs, eux, malgré une nouvelle correction mangée cette nuit, soutiennent David Fizdale. A commencer par le rookie RJ Barrett :

« On a 9, 10 nouveaux gars ? On a dix joueurs qui n’ont jamais joué ensemble, et moi qui n’avais même encore jamais joué dans la ligue. On va logiquement connaître des difficultés, mais nous devons continuer à pousser, à avancer malgré les obstacles. C’est tout ce que je peux dire. Nous devons rester unis.

Il est au niveau du défi. Nous croyons en lui. Nous restons unis et, comme on dit, nous somme ‘’all-in’’ avec lui et on va juste continuer à se battre ensemble. »

Les joueurs savent bien que tout n’est pas de la responsabilité de David Fizdale :

« Juste jouer dur pour lui, aller sur le terrain et tout donner. Nous ne pouvons pas contrôler les victoires et les défaites, mais nous pouvons contrôler notre niveau d’intensité », assure Bobby Portis.

Même son de cloche chez Taj Gibson :

« Aller sur le terrain et jouer dur pour lui. Essayer d’avoir des victoires. Dès qu’on gagnera, les rumeurs s’arrêteront, et c’est ce sur quoi on se concentre maintenant, essayer de gagner. (…)

Nous devons juste faire bien mieux et ça ne dépend pas que de lui, mais de nous également. »

C’est vrai, ça ne dépend pas que de lui. Mais si James Dolan veut changer rapidement quelque chose, David Fizdale risque d’être le premier à sauter. Il lui restera quand même pas mal de boulot derrière.

Pas facile d'être un supporteur des New York Knicks, ces dernières années décennies quand même...