David Khan : « J’ai visité beaucoup de chambres d’hôpital ces 14 derniers mois »

David Kahn a accordé une très longue interview au Star Tribune, il revient notamment sur sa saison galère avec les Minnesota Timberwolves, la situation actuelle de l'équipe et du coach.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
David Khan : « J’ai visité beaucoup de chambres d’hôpital ces 14 derniers mois »
L'info est tombée hier soir, David Kahn n'a pas été conservé par les Minnesota Timberwolves en tant que président des opérations basket et sera remplacé par Flip Saunders. Dans un très long entretien accordé à Jerry Zgoda du Star Tribune, il est revenu sur la saison difficile qu'il a vécue avec les Wolves, malgré les promesses de début de saison d'un effectif qui permettait de viser les playoffs mais qui a été handicapé par les blessures,
« J'ai visité beaucoup de chambres d'hôpital ces 14 derniers mois. C'était vraiment un challenge incroyable à relever avec les blessures qui nous ont touchés. Ça a commencé avec Ricky ce soir de mars 2012, et ça ne s'est jamais arrêté. Ensuite, la femme de Rick (Adelman) est tombée malade et il a dû s'éloigner quelque temps. On n'anticipe jamais de devoir vivre une telle vie où on vous annonce constamment des mauvaises nouvelles : des joueurs absents, un coach absent. Ces 14 derniers mois ont vraiment été très durs. »
Le désormais ex-président des Wolves rentrait juste d'Europe quand il a appris que Glen Taylor ne l'avait pas prolongé. Il n'a pas eu le temps d'avoir un entretien avec lui en personne mais il a eu une conversation téléphonique. Suite à cette conversation, il confie avoir été surpris, déçu, triste, mais aussi libéré après la saison qu'il a vécue. Si son sort est désormais scellé, David Kahn a indiqué que rien n'avait été décidé en ce qui concerne Rick Adelman.
«  Pas à ma connaissance, non. Et je pense que c'est encore un peu tôt. On attend encore sa décision. Mais je n'ai aucun doute sur le fait que Rick Adelman veut et espère revenir et nous sommes tous optimistes, il reviendra. Nous sommes aussi tous dans l'espoir que sa femme n'aura pas d'autres urgences médicales qui pourraient l'empêcher de revenir. »
Kahn s'est montré satisfait du travail qu'il a effectué au sein de la franchise depuis 2009, il est confiant dans l'avenir de la franchise qu'il laisse sur de bons rails.
« Je pense que c'est une équipe qui a la possibilité d'être reconnue dans les 7 ou 10 prochaines années. Peu d'équipe, quand vous y pensez, ont le potentiel de star qu'ont Ricky et Kevin. Pekovic est en train de devenir un joueur majeur dans la ligue à son poste. Vous avez Kirilenko, Shved, Barea, Budinger, il y en a beaucoup et j'en oublie », confie-t-il.   « Il y a beaucoup de talents dans le groupe et ce sont, pour la plupart, des jeunes qui ont aux alentours de 25 ans ou moins.  Cette équipe est bien placée pour franchir un sérieux cap dans les prochaines années à venir. L'organisation est dans une meilleure position qu'avant, le centre d'entraînement est mieux. Nous avons fait des améliorations majeures dans pratiquement chaque branche de la franchise. Car franchement, quand je suis arrivé, c'était une situation de très grande détresse. »
David Kahn croit en l'avenir de la franchise et croit en Kevin Love. Pour lui, jusqu'à preuve du contraire, il ne voit pas le franchise player quitter le navire en 2015, où il aura une clause pour "opt out". Difficile de se projeter d'ici là, seule l'avenir nous dira si l'ancien président des opérations basket a raison ou pas.
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest