Deandre Ayton a le permis de tirer de loin, et ça marche

Deandre Ayton s'est visiblement doté d'un tir à trois-points qu'il va falloir respecter. Une excellente nouvelle pour le spacing des Phoenix Suns.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Deandre Ayton a le permis de tirer de loin, et ça marche

Et si le pivot des Phoenix Suns Deandre Ayton devenait une menace à longue distance ?

La question aurait paru totalement improbable il y a quelques temps. Le champ d’action du Bahaméen ne semblait pas dépasser la zone « midrange » il n’y a pas si longtemps. Pourtant il pourrait être amené à étirer le jeu des Suns à la reprise de la saison NBA 2019-20, le 31 juillet prochain.

Il a même révélé qu’il avait reçu le « feu vert » du staff de Phoenix pour continuer à prendre des tirs derrière l’arc. Deandre Ayton a commencé à montrer sa nouvelle arme pendant les scrimmages à Orlando. Il n’en a clairement pas abusé puisqu’il n’a pris que deux tirs en deux matches.

Mais son 2/2 et sa mécanique prouvent qu’il ne faudra pas le laisser seul à trois-points. Comme le faisaient jusqu’à présent toutes les équipes quand il recevait le ballon à plus de 5 mètres. Et comme l’ont fait hier les Boston Celtics, qui ne s’attendaient visiblement pas à ce qu’il puisse faire mouche de si loin :

Après ses 25 matches de suspension, pour contrôle antidopage positif, Deandre Ayton a été très solide à son retour : 19 pts à 54,8%, 12 rbds, 1,9 pds et 1,7 ctres. Mais il n’a toujours pas mis un panier à trois-points en match officiel en NBA, sur 7 tentatives en 100 matches. Logique puisque ce n’était clairement pas ce qu’on lui demandait. Jusque-là.

Ses progrès ont visiblement convaincu le coaching de staff de l’autoriser à en prendre désormais. Ils ont même mis en place des formes de jeu (au moins une en tout cas) susceptibles de se finir par un trois-points du big man. C’est ce qu’a expliqué le joueur lui-même après son panier d’hier :

« Deandre Ayton dit que le système est fait pour qu’il prenne ce tir à 3-pts, qu’il a le feu vert et qu’il est à l’aise pour shooter », a relayé Gerald Bourguet, de FanSided.

Si Ayton arrive désormais à se faire respecter de loin, une bonne partie des problèmes de spacing des Phoenix Suns sera probablement résolue. Une excellente nouvelle pour cet effectif jeune qui ne serait alors plus qu’à un meneur solide de devenir une équipe qui compte vraiment à l’Ouest.

Un peu plus fin, plus mobile et doté d'un meilleur shoot, y en a qui n'ont pas chômé pendant le confinement...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest