Deandre Ayton pourri en défense ? Des stats montrent tout l’inverse

Certaines statistiques recueillies montrent que Deandre Ayton, pas réputé pour un être un défenseur d'élite, est finalement très convaincant dans ce domaine

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Deandre Ayton pourri en défense ? Des stats montrent tout l’inverse

Dans une NBA où les pivots ne sont plus les pierres angulaires d'un projet, les Phoenix Suns ont surpris il y a deux ans en choisissant Deandre Ayton en premier choix de la Draft 2018. Devant Luka Doncic ou Trae Young, deux joueurs devenus All-Stars dès leur année sophomore. Et même candidat pour le titre de MVP dans le cas du Slovène. Oui, les Suns possédaient déjà un talent furioclasse en la personne de Devin Booker. Un extérieur qui sort de trois saisons à 25 points de moyenne. Un gars qui a planté 70 points dans un match à seulement 20 piges. Il convenait donc de ne pas lui mettre des bâtons dans les roues en sélectionnant un joueur du même poste, avec les mêmes responsabilités. Enfin, c'était le choix de la direction. Les prochaines années démontreront s'ils ont eu raison.

Pour le moment, priorité est donné au duo Booker-Ayton. Et ce même si le Bahaméen est un peu à contre-courant du basket moderne. Un grand qui ne shoote pas à trois points, et qui donc n'écarte pas le jeu. Pendant la saison, Monty Williams lui a parfois préféré, lorsqu'il est revenu de suspension, Dario Saric, Frank Kaminsky et Aron Baynes, trois menaces longue distance. Défensivement, l'ancien d'Arizona ne présentait pas, selon les rapports établis par les nombreux scouts à la fac, ce rôle de dernier rempart, malgré des attributs physiques indéniables, notamment en terme d'envergure. Il n'était pas non adapté à ces switchs incessants, car trop peu mobile. Si sur ce point, on s'accorde à dire qu'il n'est pas forcément encore utile, son apport dans la raquette est bien quantifiable contrairement aux nombreuses idées reçues.

Avec Ayton, les Suns ont une défense du top 10

Ainsi, on peut constater que sur l'ensemble de la ligue, Deandre Ayton est celui qui défend le plus de tirs, derrière Rudy Gobert. Mais est-il efficace ? Oui, et pas qu'un peu. Sur cette statistique, il est le 9e joueur le plus efficient en terme de pourcentage de réussite adverse (sur 295 joueurs recensés). Mieux, il fait, en moyenne, baisser le pourcentage de son adversaire direct d'environ 6,2% ! Si l'on prend zone par zone, on se rend compte que l'effet Ayton ne se produit pas que dans la peinture. -8% à deux points (9e sur 111) et -3,3% à trois points (17e sur 111).

Collectivement, son impact se ressent également. Sans lui, les Suns sont la 20e équipe au defensive rating. Avec, c'est à la 9e place que pointent les troupes de l'Arizona, soit en compagnie des meilleures défenses du pays. Reste maintenant à le voir sur une saison complète, lui qui n'a finalement disputé que trente matches en 2019-20.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest