DeMarcus Cousins ne veut plus qu’on l’appelle « Boogie »

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

DeMarcus Cousins veut faire dans la sobriété et la simplicité pendant ses premiers playoffs. Fini le surnom qui l'accompagne depuis ses débuts.

DeMarcus Cousins va vivre la première campagne de playoffs de sa carrière dans quelques jours. Le pivot des Golden State Warriors sera le poste 5 titulaire des doubles champions en titre. La maturité qu'il a acquise dans la Bay Area l'a poussé à faire une requête un peu particulière au journaliste de The Undefeated qui l'a sollicité pour un article : ne plus l'appeler par son surnom, "Boogie".

"Je ne veux pas être Boogie. Je veux être DeMarcus".

C'est Rod Strickland, lorsqu'il était adjoint à Kentucky, qui avait affublé le jeune big man de ce sobriquet, pour décrire son handle étonnant pour son poste. "Tu as beaucoup de boogie en toi", avait déclaré l'ancien joueur NBA.

DeMarcus Cousins veut faire dans le simple et le discret, sans avoir à apporter cette composante de son jeu. D'autres chez les Warriors seront là pour faire le travail le plus visible. Lui devra se contenter d'apporter son écot et de convaincre une franchise qu'il mérite encore d'être un joueur majeur avec un gros contrat.