Derrick Rose sent « plus d’amour » à New York qu’à Chicago…

Derrick Rose a été adopté par le public de Manhattan depuis son arrivée aux New York Knicks. Il s'y sent visiblement encore mieux qu'à Chicago.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Derrick Rose sent « plus d’amour » à New York qu’à Chicago…
Tout le monde n'est pas prophète en son pays. Derrick Rose a beau être originaire de South Chicago, l'un des quartiers défavorisés de la ville, il a fini par se mettre à dos une partie de la "Windy City". Ce ne sont pas seulement ses blessures à répétition ou son incapacité à jouer avec Jimmy Butler qui ont fini par lasser les supporteurs des Bulls. Ce sont surtout ses innombrables sorties maladroites dans la presse, la mauvaise communication et l'influence parfois étrange de son entourage qui ont eu raison de son statut d'enfant roi à Chicago. Dernier exemple en date avec cette nouvelle déclaration qui, là encore, ne risque pas de réconcilier l'ex-MVP avec une large tranche de son ancien public.
"J'ai senti beaucoup d'amour à mon arrivée à New York. Je pouvais aussi le sentir un petit peu à Chicago mais pas autant qu'à New York", raconte la recrue des Knicks interrogée par NBPA.COM. "Ils sont excités que je sois là. Je n'ai pas encore touché un ballon ni marqué un panier et je n'imagine même pas comment le public va se comporter quand on va commencer à gagner."
Et maintenant, Derrick Rose devrait se demander quelle sera la réaction des fans exigeants des New York Knicks quand la franchise se fera éliminer en playoffs au terme d'une série que le meneur aura bouclé avec 16 points de moyenne à 40% aux tirs, le tout en manquant un match clé en raison d'une blessure à la main qui l'avait déjà gêné toute la saison après une préparation bâclée par son procès pour viol. (NB : On ne lui souhaite pas autant de malheur, ni aux Knicks.) (NB bis : Peace.)
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest