Course aux playoffs : les Detroit Pistons y croient encore

Bien que onzième de la Conférence Est, le coaching staff et les dirigeants des Detroit Pistons croient encore en les chances de playoffs de leur équipe.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Course aux playoffs : les Detroit Pistons y croient encore
Quatre ans que les joueurs des Detroit Pistons sont en vacances dès le mois d’avril. Et encore, pour leur dernier passage en playoffs, ils s’étaient inclinés 4-0 dès le premier tour face à LeBron James, alors à Cleveland. Pour une équipe dominatrice lors de la première décennie de l’an 2000, titrée en 2004 avec Chauncey Billups, les deux Wallace et consorts, les résultats actuels font tâche. La franchise de la Motown est en reconstruction depuis un moment et l’explosion se fait toujours attendre. Pourtant les Pistons ne manquent pas de jeunes joueurs talentueux.

Quel poste pour Brandon Knight  ?

Reste à savoir trouver les bons ajustements pour les utiliser au mieux. Brandon Knight est un bon exemple des difficultés rencontrées par le staff de Detroit. Le joueur de 22 ans, drafté en huitième position en 2011, est prometteur. Même s’il réalise un bonne deuxième année en NBA, Knight ne s’est pas muté en meneur de jeu gestionnaire dont les Detroit Pistons ont besoin. Capable de marquer en pénétration, à mi-distance mais aussi de créer des espaces pour Greg Monroe, il manque encore de constance aux shoots (13,5 pts à 40% aux tirs) pour s’imposer comme le véritable leader offensif du Palace of Auburns Hills. L’arrivée de José Calderon, en provenance de Toronto, a poussé Knight à jouer au poste deux, qui lui convient sans doute mieux. Cependant, Knight présente le désavantage d’être plutôt petit pour le poste (1,91 m), surtout que Joe Dumars est plutôt du genre à aimer les arrières grands en taille. Les Detroit Pistons ont fait de la re-signature de José Calderon l’une de leur priorité de l’été prochain, selon The Detroit News. Knight devra donc faire évoluer son jeu sans ballon s’il espère jouer un rôle principal dans le futur des Pistons.

Drummond – Monroe, la raquette du futur pour les Detroit Pistons ?

Autre joueur très prometteur de l’effectif, Andre Drummond. Le pivot, talent brut, a été drafté cet été en neuvième position par les Detroit Pistons après avoir annoncé pendant un moment dans les cinq premières positions. Pour sa première saison, Drummond a montré des capacités supérieures aux attentes des observateurs (7,3 pts, 7,5 rbds et 1,7 ctr en à peine 20 minutes de jeu). Malheureusement l’ancien pensionnaire de l’université de Connecticut s’est blessé et devrait être indisponible jusqu’à la fin mars. Si Drummond confirme ses débuts prometteurs, les Detroit Pistons peuvent se montrer sereins à l’avenir. L’association Drummond-Monroe est potentiellement l’une des raquettes les plus complètes de la NBA. La capacité de Greg Monroe (16,1 pts et 9,8 rbds pour sa troisième saison) à s’écarter du cercle et shooter à 4-5 mètres est un atout considérable pour Detroit. Même si l’on est encore loin des Twin Towers David Robinson et Tim Duncan des San Antonio Spurs version début du siècle (ou Ralph Sampson - Hakeem Olajuwon des Rockets, pour les plus anciens), les Pistons ont une paire d’intérieurs à la hauteur de leurs ambitions. Les Detroit Pistons sont à plus de cinq victoires des Bucks, huitième de la Conférence Est. La qualification pour les playoffs s’annonce donc plus que délicate pour cette saison. En revanche, si Joe Dumars et le coach Lawrence Frank parviennent à mettre leurs ouailles dans les meilleures dispositions pour les années à venir, Detroit pourrait vite revenir sur le devant de la scène.
Afficher les commentaires (1)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest