Detroit, Charlotte et Miami, un fauteuil pour trois

BasketSessionPar BasketSession Publié

Les Detroit Pistons, les Charlotte Hornets et le Miami Heat sont les trois équipes à la lutte pour la huitième place de la Conférence Est.

Les Brooklyn Nets et le Orlando Magic ont validé leur ticket pour les playoffs cette nuit. Ce qui signifie qu’il reste trois équipes en course pour une seule place synonyme de qualification à distribuer : la huitième. Les Detroit Pistons, les Charlotte Hornets et le Miami Heat sont donc engagés dans un ultime sprint à quelques heures de la fin de la saison régulière.

- Les trois franchises ont joué le même nombre de matches : 80. Detroit est huitième avec un bilan de 39 victoires et 41 défaites, juste devant Charlotte et Miami (38-42).

- Miami est à égalité avec Detroit et Charlotte dans les confrontations directes (deux victoires et deux défaites à chaque fois) alors Charlotte a battu Detroit quatre fois en autant de rencontres. C’est important parce que ces duels permettent de définir le classement en cas d’égalité.

- Aucune de ces équipes n’est championne de sa division. Un titre de division peut donner une place en playoffs si jamais deux équipes ont le même bilan et sont aussi à égalité dans les confrontations directes (comme c’est le cas pour Miami avec Detroit et Charlotte). Ce ne sera pas le cas ici.

- Si Charlotte et Miami sont à égalité : Charlotte sera devant Miami grâce à un meilleur pourcentage au sein de la Conférence (28-22 pour les Hornets à l’Est contre 22-28 pour le Heat). C’est pour ça que la franchise de Caroline du Nord occupe pour l’instant la neuvième place à l’Est, devant l’organisation floridienne, neuvième, alors qu’elles ont le même bilan.

- Si Miami et Detroit sont à égalité : Detroit sera devant Miami grâce à un meilleur pourcentage au sein de la Conférence (26-25 pour les Pistons contre 22-28 pour le Heat).

- Si Charlotte et Detroit sont à égalité : Charlotte sera devant Detroit grâce à un meilleur pourcentage dans les confrontations directes (4 à 0 pour les Hornets).

- Si Charlotte, Miami et Detroit sont à égalité : Charlotte sera devant Miami et Detroit grâce à un meilleur pourcentage dans les confrontations directes (6-2 pour les Hornets, 4-4 pour le Heat et 2-6 pour les Pistons).

- Le calendrier de Miami : Vs Sixers puis @ Nets. Deux équipes de playoffs… déjà qualifiées. Donc qui risquent de reposer leurs meilleurs joueurs. Les Sixers sont assurés de terminer troisièmes. Les Nets peuvent encore finir sixièmes, la place qu’ils occupent actuellement, ou septièmes selon leurs résultats sur les deux derniers matches. Brooklyn est une équipe qui réussit plutôt bien à Miami (deux victoires du Heat en trois matches) à l’inverse de Philadelphia (deux défaites).

- Le calendrier de Charlotte : @ Cavs puis Vs Magic. Une équipe qui squatte les bas-fonds de la Conférence Est et une équipe de playoffs. Orlando occupe pour l’instant la septième place et peut éventuellement finir sixième. Les Hornets ont dominé les confrontations directes avec ces deux adversaires (2-1 contre les Cavaliers, mêmes résultats contre le Magic).

- Le calendrier de Detroit : Vs Grizzlies puis @ Knicks. Deux équipes éliminées de la course aux playoffs. Les Pistons n’ont perdu contre aucune de ces deux formations cette saison. Ils ont battu les Grizzlies la seule fois où ils se sont affrontés. Quant aux Knicks, ils les ont dominés trois fois en autant de rencontres.

- Pour que Miami se qualifie : Le Heat doit gagner ses deux matches tout en espérant deux défaites des Hornets ET des Pistons. Ce qui semble hautement improbable.

- Pour que Charlotte se qualifie : Les Hornets peuvent se permettre de gagner un seul match si le Heat n’en gagne pas deux et les Pistons perdent les deux. Mais pour optimiser leurs chances, les Frelons doivent l’emporter par deux fois et espérer au moins un faux-pas de Detroit.

- Pour que Detroit se qualifie : Une victoire suffirait à assurer la qualification si Charlotte s’incline par deux fois. Sinon, les Pistons obtiendront leur ticket en gagnant leurs deux dernières rencontres. Ils partent favoris de cette course à trois.