Detroit : Tayshaun Prince à l’origine de la renaissance de Villanueva

Son influence au sein du vestiaire n'a jamais été aussi grande.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Detroit : Tayshaun Prince à l’origine de la renaissance de Villanueva
Seul rescapé de l'aire glorieuse des Pistons champions NBA en 2004, Tayshaun Prince, plus connu pour sa discrétion à cette époque, s'impose de plus en plus comme le leader de l'équipe cette saison. Au sein d'un effectif rajeuni, du haut de ses 32 ans et de ses dix saisons NBA, il fait figure de joueur d'expérience, et veut être le relais du coach sur le terrain pour encadrer la jeune garde des Pistons.
« Bien souvent je ne suis pas assez agressif dans ce domaine. Mais j'essaie de les prendre à part et de leur expliquer les choses. Car parfois, le point de vue des coaches ne va pas les aider. Ils ont besoin de quelqu'un qui est là sur le terrain avec eux. J'essaie d'aider autant que je peux », a expliqué Prince au Detroit News.   « Je veux juste aider les jeunes, nous en avons beaucoup plus qui jouent. Nous faisons beaucoup de choses différentes et parfois ça les embrouille, surtout en défense. »
S'il est plus vocal cette saison, c'est un rôle qu'il n'avait pas à tenir par le passé avec la présence de joueurs plus âgés dans l'effectif des Pistons.
« Je dirais qu'il a changé », a confié Charlie Villanueva, « quand je suis arrivé ici, il y avait Body (Ben Wallace) et Rip (Hamilton) qui avaient ce rôle. Mais il sait ce qu'il faut faire pour gagner et il a pris cette responsabilité en parlant beaucoup. »
Avant d'être un leader vocal, l'ancien joueur de Kentucky a toujours été un exemple de régularité. Dans ses standards habituels avec 12,0 points, 4,2 rebonds et 4,2 passes par match, il affiche cette saison le meilleur pourcentage de réussite à 3 points de sa carrière (46%) et un pourcentage au shoot général au dessus de sa moyenne en carrière (46,5%). Une régularité qui lui vaut la confiance de Lawrence Franck et qui lui donne encore plus de poids dans le vestiaire.
« C'est un modèle de régularité depuis le début de sa carrière. Il est en train de réaliser une super saison jusqu'à présent. C'est plus facile d'avoir un vétéran productif pour aider les autres plutôt qu'un vétéran qui ne produit rien. Pour être écouté il faut qu'on vous voit faire les choses. »
Et écouté par son entraîneur, il l'est. Prince a joué un rôle très important dans le retour de Charlie Villanueva dans la rotation de Franck. Charlie V, qui jusque là, devait se contenter d'apparitions pendant le garbage time des rencontres, a été plébiscité par le vétéran et a fait son retour dans la rotation depuis neuf matches avec succès (5 matches à plus de 10 pts).
« Quand il rentrait tardivement dans les rencontres, il était l'ombre de lui même. Comme je l'ai dit au coach, quand les gars rentre à ce moment du match, ils ne sont pas eux même », a expliqué Prince.   « Si les gars rentrent dans un match quand ça compte, leur niveau de confiance augmente et ils jouent plus dur. »
Que ce soit par la parole ou dans les actes, Prince, a été, et sera toujours, un joueur au service du collectif. Il est désormais un exemple à suivre et un guide pour les jeunes pousses des Pistons.
Afficher les commentaires (6)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest