Devin Booker en patron de Suns gagnants, le costume lui va si bien…

BasketSessionPar BasketSession Publié

Avec les résultats des Phoenix Suns sur ce début de saison, Devin Booker prend confiance dans son rôle de leader tout en conservant ses qualités offensives.

Devin Booker a toujours été considéré comme un immense talent. Sélectionné au #13 pick de la Draft 2015 par les Phoenix Suns, l'arrière a rapidement fait l'unanimité concernant ses qualités offensives. Adroit à longue distance et véritable scoreur dans toutes les positions, le jeune homme de 23 ans nous a habitué à de gros cartons depuis son arrivée. Avec bien évidemment son record de points (70) contre les Boston Celtics en 2017. Mais jusqu'à maintenant, si Booker a souvent brillé, son équipe a été bien plus en difficulté. Sur les dernières années, les Suns ont ainsi squatté les bas-fonds de la Conférence Ouest. Du coup, même si le talent de l'ancien de Kentucky était reconnu, on se demandait tout de même s'il était capable de relancer cette équipe en se comportant comme un véritable patron.

Pour obtenir une réponse à une telle question, il faudra du temps. Beaucoup de temps. Un simple bon début de saison ne peut pas suffire. Et pourtant, il est impossible de ne pas voir une vraie rupture dans l'Arizona. L'arrivée du coach Monty Williams a fait un grand bien à cette équipe. Sur les 7 premiers matches de cet exercice, les Suns sont tout simplement surprenants. Cette équipe joue avec une vraie fougue, un enthousiasme énorme et produit un basket plaisant à suivre. Le tout avec un vrai leader : Booker.

Devin Booker assume - pour l'instant - son rôle

Actuellement, Phoenix occupe la 2ème place à l'Ouest avec un bilan de 5 victoires pour 2 défaites. Et les Suns ont déjà réussi de jolis coups, faisant notamment tomber les Los Angeles Clippers (130-122) et les Philadelphia Sixers (114-109). Les deux équipes étaient encore invaincues avant de jouer dans l'Arizona, et elles ont déchanté ! Car à chaque fois, les Suns ont joué avec un engagement total et une vraie "folie contrôlée". Il y a de l'engouement, de la liberté et de la fougue dans cette équipe, mais le tout bien géré par Williams. Au sommet de ce groupe, Booker fait régner la loi en punissant ses adversaires sur le plan offensif. Contre les 76ers, il a planté 40 points à 15/19 aux tirs.

"Tous les ans, il nous rappelle à quel point il est bon. Il peut vraiment marquer facilement. Je pense qu'il y a des choses que nous aurions pu mieux faire face à lui. Mais il est vraiment très, très doué pour inscrire des paniers", a insisté l'entraîneur de Philadelphie Brett Brown pour le Arizona Central.

Capable de tout faire en attaque, le prodige a puni les 76ers à mi-distance la nuit dernière. Très adroit, il a profité du moindre espace laissé par la défense adverse pour dégainer. Philadelphie ne voulait pas le laisser briller à longue distance (tout de même en 3/4 derrière l'arc), mais s'est découvert à l'intérieur et en a payé le prix fort. Comme souvent par le passé, la défense adverse n'a donc pas trouvé la parade face à Booker, un scoreur au talent incroyable. Mais contrairement aux saisons précédentes, il parvient à entraîner son équipe dans son sillage.

Les Suns ont gagné en expérience

Mais est-ce vraiment grâce à Booker ? Ou est-ce un changement plus général chez les Phoenix Suns ? Pour le moment, on opte pour un mélange des deux hypothèses.  Mais même sans réaliser de grands mouvements durant l'intersaison, la franchise de l'Arizona a gagné en expérience. Tout d'abord, la nomination de Williams en tant que coach a été un excellent choix. Reconnu en NBA, l'ancien assistant des 76ers avait un vrai projet pour les Suns. Au point de zapper ses chances d'atterrir sur le banc des Los Angeles Lakers afin de signer à Phoenix. Et pour l'instant, on ressent vraiment sa patte sur son équipe. Tout n'est pas parfait. Son équipe a encore du déchet, mais il y a un vrai vent de fraîcheur.

Ensuite, l'intersaison a été réussie. Notamment sur cet aspect de l'expérience. Ricky Rubio et Aron Baynes font déjà beaucoup de bien à Phoenix. Sans vouloir faire le pro-Européen, l'Espagnol semble apporter une vraie stabilité aux côtés de Booker. Avec son expérience, le meneur parvient à maîtriser certains moments, tout en faisant briller son franchise player. Pour le moment, il y a ainsi une vraie alchimie aux Suns. Surtout que de son côté, Booker évolue aussi dans la bonne direction. Après avoir snobé Team USA cet été pour la Coupe du monde, le natif du Michigan voulait passer un cap dans sa carrière. Et dans son attitude, il semble effectivement prêt à assumer ses responsabilités. Car en plus de ses performances, il cherche aussi à donner l'exemple pour ses coéquipiers.

"On se nourrit de lui. Il a vraiment apporté beaucoup d'énergie et il le fait de la bonne façon. On peut tous en profiter et c'est vraiment amusant d'évoluer avec un gars comme ça. Il peut tellement créer. On apprécie vraiment ça", a confié Baynes

"Je le dis depuis un moment, il est un basketteur complet. Il est compétitif, n'a pas peur du moment, fait de grosses actions. Et ce que j'aime chez lui, c'est qu'il va toujours trouver la solution. Car il ne fait pas que marquer, il est aussi un passeur. Parfois, il ne faut pas suivre le plan, on doit simplement s'écarter car c'est juste un très bon joueur de basket qui fait son boulot", a apprécié Williams.

Finalement, Devin Booker caractérise assez bien les Suns version 2019-2020 : insouciant, amusant mais aussi convaincant. En espérant que cette belle surprise perdure !