Quand les dirigeants des Warriors défient l’équipe d’une prison

En plein milieu des finales NBA, certains membres de la direction des Warriors se sont rendus dans une prison afin de disputer un match de basket.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
Entre deux manches des finales NBA, les dirigeants des Golden State Warriors se détendent en touchant la balle orange. Ils ont ainsi décidé de disputer une rencontre à la prison de San Quentin dans la baie d'Oakland, rapporte le Wall Street Journal, qui rajoute que « les deux équipes jouaient dur », et que le match s'est déroulé dans les règles de l'art, avec notamment la présence de statisticiens pour comptabiliser les performances individuelles, d'un chronométreur et d'arbitres. Le General Manager des Warriors, Bob Lyers, était présent. Tout comme le coach assistant Luke Walton. Steve Kerr, lui, n'était pas là pour montrer ses restes de NBAer. Ce qui n'a pas empêché la direction de la franchise d'Oakland de s'imposer (85-79).
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest