Mark Cuban : « Dirk Nowitzki choisira la durée de son prochain contrat »

S'il le souhaite, Dirk Nowitzki peut rester à vie avec les Dallas Mavericks. Tant qu'il est en bonne santé, Mark Cuban est prêt à lui filer tout ce qu'il réclame.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mark Cuban : « Dirk Nowitzki choisira la durée de son prochain contrat »
Pour Dirk Nowitzki, Mark Cuban et les Dallas Mavericks, c'est à la vie, à la mort. Sur son propre blog, le propriétaire déjanté de la franchise texane avait expliqué il y a quelques jours qu'il ne se séparerait jamais de l'Allemand afin de faciliter la reconstruction de son équipe. Même si les Mavs doivent végéter pendant dix ans dans la ligue, il ne balancera pas le joueur qui a porté la franchise au cours de ces quinze dernières années. La question se pose alors que le vétéran sera justement free agent l'été prochain. Et peu importe ses prétentions, Dirk aura carte blanche, comme l'explique Mark Cuban au Dallas Morning News :
"Il aura ce qu'il voudra. Il a une clause d'intransférabilité donc il peut resigner pour la durée qu'il le souhaite, un an, deux ans, vingt ans, peu importe. Il peut signer et resigner autant de fois qu'il le souhaite. Tout dépendra de combien d'années Dirk a encore envie de jouer. Je ne pense pas qu'il soit proche de prendre sa retraite."
Selon Cuban, le géant n'est donc pas prêt de se retirer. Il a même encore beaucoup d'essence dans le réservoir :
"Dirk Nowitzki veut revenir fort et faire passer un message à tout le monde. C'est un gagnant, aussi longtemps qu'il restera en bonne santé, il continuera à jouer. C'est quand je vois les gens parler de Tim Duncan, ils se disent 'ok, c'est Duncan' mais ils oublient Dirk, comme si c'était fantaisiste de l'imaginer faire la même chose. Dirk se sert de ça comme d'une motivation supplémentaire."
Il faudra cependant un Dirk Nowitzki très motivé et revanchard pour permettre aux Dallas Mavericks de retrouver les sommets. Car même si les Mavs ont mis la main sur plusieurs joueurs talentueux (Monta Ellis et José Calderon notamment) la franchise est encore loin de rivaliser avec les meilleures équipes de la Conférence Ouest. Mais bon, peu importe, Nowitzki est déjà une légende. Et pas seulement à Dallas.
Afficher les commentaires (14)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest