Cessez de vouloir envoyer Dirk à la retraite, il aimerait continuer

BasketSessionPar BasketSession Publié

Tout le monde a beau lui rendre hommage, Dirk Nowitzki n'exclut pas de repousser sa retraite s'il se sent bien physiquement à la fin de la saison.

Depuis le début de la saison, c'est presque comme si la NBA voulait pousser Dirk Nowitzki à prendre sa retraite. Les hommages sont quasi quotidiens et souvent émouvants pour l'Allemand, entre des applaudissements nourris de la part de fans adverses et une ultime sélection pour le All-Star Game ordonnée par Adam Silver lui-même. Il y a tout de même une donnée à ne pas perdre de vue. Contrairement à Dwyane Wade, Nowitzki n'a pas annoncé qu'il quitterait les parquets en fin de saison.

C'est une hypothèse crédible, tant le physique du "Wunderkind" est déclinant, mais Dirk reste un taulier du vestiaire et un contributeur de plus en plus honnête au fur et à mesure de la saison. Le champion NBA 2011 est revenu dans le cinq de départ à la faveur de prestations plus consistantes et de jambes un peu plus toniques. Maintenant que la qualification pour les playoffs n'est plus du tout d'actualité, Dirk Nowitzki a retrouvé du jus et n'exclut pas de rempiler la saison prochaine.

"J'adorerais être là une saison de plus pour les jeunes. Mais je pense que ça dépendra de mon corps. J'ai eu quelques problèmes physiques en début de saison. Mon genou a un peu gonflé avant le All-Star Game aussi, donc tout n'est pas parfait, mais comme je me sens mieux et un peu plus fort. [...] J'ai un peu plus de jus. Mes jambes et mon souffle se portent mieux. Je me sens capable de vraiment contribuer alors qu'avant je peinais ne serait ce qu'à remonter et redescendre le terrain", a-t-il expliqué au micro d'ESPN.

Forcément, Dirk Nowitzki préférerait sans doute achever sa carrière sur une saison où les Mavs ont de bonnes chances de postuler à une place dans le top 8 et non sur un exercice anecdotique qui aura simplement permis à Luka Doncic de s'échauffer. La saison prochaine, avec un Doncic plus mûr, Kristaps Porzingis requinqué et quelques recrues, il y aura peut-être de quoi jouer les trouble-fêtes. C'est dans cette optique que l'intéressé se montre moins catégorique que tous les collègues, fans et observateurs qui l'envoient déjà en maison de retraite.

"Je prendrai ma décision plus tard. Dans tous les cas, le futur est radieux. Si Luka et Kristaps restent en bonne santé et ensemble, ils formeront un super duo".

Des gestes comme celui de Doc Rivers font forcément chauds au coeur sur le coup. Mais Dirk Nowitzki doit quelque part être un peu embarrassé de cette attention et de ces hommages précoces. S'il est très lucide sur son niveau et son état physique, l'Allemand doit quand même se dire qu'il doit avoir l'air sévèrement gâteux pour que tout le monde le pousse ainsi au jubilé... De notre côté, on est pour que les légendes du jeu restent jusqu'à 65 ans s'il le faut, tant que cela repousse le douloureux moment des adieux...