Doc Rivers : Blake Griffin doit améliorer son leadership

Pour Doc Rivers, le développement du leadership de Blake Griffin est une étape obligatoire pour que les Clippers atteignent leurs objectifs.

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Doc Rivers : Blake Griffin doit améliorer son leadership
S’il ne compte contraindre aucun de ces joueurs à endosser ce rôle, Doc Rivers pense que les Los Angeles Clippers ne pourront atteindre leur but cette saison que si Blake Griffin se transforme en leader. Pour lui, la phénoménale machine à Top 10 peut en devenir un naturellement :
« C’est un choix que les leaders font ou ne font pas », explique le coach. « Certaines personnes ne veulent pas être des leaders. Certaines personnes ne peuvent pas être des leaders et certaines personnes ne l’ont juste pas encore été. Je pense que Blake appartient à cette dernière catégorie. Ce que nous disons à Blake, c’est cette quote de Vince Lombardi : le leadership n’est pas quelque chose que l’on fait par instant ; le leadership c’est quelque chose que l’on fait tout le temps. Si vous devez être un leader, vous devez l’être à chaque instant. »
Blake Griffin sait que Chris Paul, en tant que meneur de l’équipe, mais aussi par sa personnalité, est le leader naturel de l’équipe. Mais cela ne signifie pas que CP3 doive être le seul leader de l’équipe. Griffin a lui aussi un rôle à jouer :
« Les gars qui jouent une grande quantité de minutes doivent être des leaders », comprend Blake Griffin. « CP et moi sommes ceux qui vont jouer le plus de minutes. C’est ma 4ème année, et c’est un domaine dans lequel je dois m’améliorer chaque année. Je ne suis pas ce genre de gars  qui va crier sur les mecs, mais il s’agit plus de les aider. »
Au-delà de ça, Doc Rivers prouve là qu’il est un excellent choix pour les Los Angeles Clippers. L’an dernier, l’un des grands problèmes de l’équipe était que le duo Griffin-Jordan ne s’entendait pas si bien que ça avec Chris Paul. Beaucoup d’insiders rapportaient qu’ils avaient du mal avec l’exigence parfois extrême du meneur de jeu, alors que CP3 leur reprochait de ne pas être totalement investi et de parfois se laisser aller à préférer faire leur show. En confiant ce type de responsabilité à Blake Griffin tout en préservant le leadership naturel de Chris Paul, Doc Rivers a certainement trouvé la solution idéale et naturelle pour faire en sorte que tout le monde aille dans le même sens.
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest