Doc Rivers : « Los Angeles sera toujours la ville des Lakers »

Doc Rivers a tenu à rappeler à ses troupes que la bataille pour Los Angeles importe peu. Le titre NBA est le seul objectif du coach.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Doc Rivers : « Los Angeles sera toujours la ville des Lakers »
La rivalité entre les Los Angeles Clippers et leurs voisins des Lakers est montée d’un cran depuis l’arrivée de Chris Paul dans la ville – aux Clips – en 2011. D’une parce que cette « rivalité »n’avait jamais existé auparavant vu le faible niveau légendaire des premiers cités et de deux car CP3 aurait pu être un joueur des Lakers quelques jours seulement avant de rejoindre Blake Griffin et sa bande. Cette saison encore, les Clippers ont l’ambition de se frotter à la lutte pour les meilleures places au sein de la Conférence Ouest. A l’inverse, les Purple&Gold accusent un peu le coup depuis le départ de Dwight Howard et la franchise rentre dans une période de transition avant l’été 2014. Malgré cela, Doc Rivers ne place pas sa nouvelle équipe au-dessus des Lakers :
« Ce sera toujours  la ville des Lakers. On ne va même pas essayer de changer ça. On va seulement se battre pour nos fans. On ne veut pas voler des fans aux Lakers. Ils ont forgé leur propre histoire, on veut faire de même. La ville est assez grande pour accueillir deux équipes, » raconte le Doc à ESPN.
N’allez surtout pas croire que Doc Rivers cherchent à flatter l’ego des Los Angeles Lakers. Simplement, le coach veut recentrer le débat sur quelque chose de plus grand. Il n’est pas venu à L.A. pour prendre le contrôle de la ville, le Doc veut le titre, rien d’autre.
« C’est motivant de jouer contre les Lakers dans notre salle. Il y a une rivalité, elle est naturelle mais ça s’arrête là. On n’essaye pas de remporter la bataille de la ville, on veut décrocher un titre NBA. Cela ne sert à rien de contrôler L.A sans être champion. »
Une nouvelle fois, par ses déclarations dans la presse, Doc Rivers délivre un message à ses joueurs. La saison régulière, les matches face aux Lakers, peu importe. Seules les performances à partir du mois d’avril compteront. Le coach entend bien changer les mentalités d’une franchise peu habituée au succès.
« Gagner des matches, cela ne veut pas dire grand-chose. On a décroché 56 victoires l’an passé et l’équipe a été éliminée dès le premier tour. On veut gagner tous les matches mais on veut surtout se préparer pour les playoffs. »
Les joueurs des Los Angeles Clippers sont désormais prévenus… et sur-motivés.
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest