Au bord des larmes, Doc Rivers lâche un speech bouleversant

Doc Rivers n'avait pas le coeur à célébrer cette nuit, trop choqué par l'affaire Jacob Blake.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Au bord des larmes, Doc Rivers lâche un speech bouleversant

Doc Rivers aurait normalement eu de quoi afficher de la satisfaction, la nuit dernière, après la très large victoire des Los Angeles Clippers contre les Dallas Mavericks dans le game 5 de la série. Pourtant, le coach californien était complètement désemparé au moment d'évoquer ce qui le préoccupait réellement : l'affaire Jacob Blake. Rivers s'est exprimé avec beaucoup d'émotion après la rencontre pour délivrer un message fort.

"Tout ce que l'on entend, c'est Donald Trump et les autres parler de peur. C'est nous qui nous faisons tuer. C'est nous qui nous faisons tirer dessus. Ceux qui se voient refuser l'accès à certaines communautés, c'est nous. On nous a pendus. Pourtant, on continue de n'entendre parler que de la peur des Républicains. C'est incroyable, vraiment, que nous continuions à aimer ce pays, alors que ce pays ne nous aime pas.

Je suis coach et on ne fait que me rappeler ma couleur. On doit faire mieux et demander plus. Mon père était policier. Je crois qu'il y a de bons policiers. On n'essaie pas de vider les coffres de la police, mais de faire en sorte qu'elle nous protège comme elle protège n'importe qui d'autre. [...]

Il n'y a pas besoin d'être noir pour être furieux devant cette vidéo. Il faut être Américain et furieux. C'est nous qui avons peur. Un père blanc n'a pas besoin de dire à son enfant de faire attention lorsque la police l'appréhende"

Les réactions des joueurs et des coaches continuent à se multiplier autour de cette histoire. Certains comme George Hill ou Fred VanVleet auraient aimé ne jamais être venus dans la bulle ou songent à boycotter l'un des prochains matches...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest