Quand Donovan Mitchell a compris qu’il ne fallait pas chauffer Patrick Beverley

Lors de sa saison rookie, le meneur du Utah Jazz Donovan Mitchell a eu la mauvaise idée de chauffer son homologue des Los Angeles Clippers Patrick Beverley.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Quand Donovan Mitchell a compris qu’il ne fallait pas chauffer Patrick Beverley

Malgré les critiques de Russell Westbrook, Patrick Beverley reste considéré comme l'un des meilleurs défenseurs de la NBA. Le meneur des Los Angeles Clippers le prouve d'ailleurs régulièrement. Et surtout, il parvient à marquer les esprits de ses adversaires. C'est le cas notamment de Donovan Mitchell. Excellent en attaque et capable de prendre feu à tout moment, le leader du Utah Jazz a pourtant appris une leçon face à Beverley lors de sa saison rookie : ne jamais le provoquer. Désormais dans sa 3ème année en NBA, Mitchell avait été calmé à l'époque par son aîné.

"Lors de ma saison rookie, j'ai appris une chose en jouant face à Patrick Beverley : tu ne dis rien du tout ! C'était mon trois ou quatrième match en NBA, je lui ai dit un truc après une bonne série. Sur le reste du match, je n'ai plus marqué une seule fois. C'est pour ça que je dis parfois qu'il faut avoir 'une crainte appropriée' de son adversaire. Il faut comprendre qu'il y a des gars qui sont capables de te verrouiller sur le plan défensif. Et en sachant ça, le jeu devient plus facile à accepter", a raconté Donovan Mitchell pour Clutch Points.

Pour un attaquant comme Donovan Mitchell, il ne faut jamais se décourager malgré de possibles échecs. Et en reconnaissant les qualités défensives de ses adversaires, il peut ainsi relativiser et garder confiance en lui pour persévérer.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest