Doug McDermott sera-t-il titulaire aux Bulls ?

Doug McDermott était présent dans le cinq cette nuit en l'absence de Mike Dunleavy. Peut-il prendre la place du shooteur vétéran des Bulls ?

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Doug McDermott sera-t-il titulaire aux Bulls ?
Tom Thibodeau a la réputation de ne pas accorder sa confiance trop rapidement aux différents rookies présents au sein de son groupe. Si Jimmy Butler, auteur de 29 points et du panier pour la gagne, est aujourd’hui l’un des cadres des Chicago Bulls, il n’a pratiquement pas joué lors de sa première saison en NBA (8 minutes de jeu en moyenne). Le coach des taureaux couve ses jeunes pousses. Les rookies sont couvés. Ils sont lancés dans le grand bain seulement à partir du moment où ils ont bien imprégné les schémas défensifs complexes du staff. Cette saison, les Bulls disposent de deux débutants très talentueux : Doug McDermott et Nikola Mirotic. Fidèle à son caractère, Thibodeau ne veut pas se laisser déborder par un trop plein d’enthousiasme au sujet des deux joueurs prometteurs.
[superquote pos="d"]"Les équipes qui jouent le titre n'ont pas deux rookies dans leur rotation." Tom Thibodeau fin septembre. [/superquote]« Nous sommes très excités à l’idée de les avoir avec nous. Mais ils vont devoir s’adapter. Si l’on remonte le temps, on se rend compte qu’une équipe avec deux rookies dans sa rotation n’a pas remporté un titre depuis de longues, longues années. Ils n’ont encore rien prouvé. Nous allons devoir rester patient », confiait fin septembre l’entraîneur de Chicago.
Il sous-entendait à demi-mot que l’un des deux rookies – voir les deux – pourrait passer une grande partie de la saison sur le banc de touche. Effectivement, les franchises candidates au titre sont souvent composées de jeunes joueurs déjà confirmés et de vétérans. Mais Doug McDermott et Nikola Mirotic sont des jeunes talents spéciaux. Leur profil répond aux besoins actuels des Bulls. De quoi pousser Tom Thibodeau à réviser ses jugements et à leur offrir une place dans la rotation.

Une carte à jouer pour Doug McDermott ?

[caption id="attachment_174209" align="alignleft" width="300"] Les Bulls étaient plus performants en attaque et en défense avec Mike Dunleavy sur le parquet l'an passé.[/caption] Le premier nommé peut même ambitionner d’être titulaire au début ou en cours de saison. Aligné cette nuit en l’absence de Mike Dunleavy (légèrement blessé et laissé au repos), il a inscrit 4 points (1/5) et capté 9 rebonds. Il a su avoir un impact même en étant maladroit. Le staff serait même hésitant sur le choix du joueur pour débuter les rencontres à l’aile. Dunleavy et McDermott sont ainsi en concurrence même si le vétéran part avec une longueur d’avance.
« Mike est un excellent shooteur donc son profil complète parfaitement celui des autres joueurs du cinq », confie Tom Thibodeau au Chicago Tribune. « C’est un excellent défenseur d’équipe et je ne veux pas négliger ça même si je ne suis pas fermé sur le sujet. »
On l’a compris, le coach des Bulls est ouvert à un changement même s’il préfère encore accorder sa confiance à son ailier expérimenté. Mike Dunleavy a réalisé une bonne première saison avec Chicago l’an passé (11 pts) et les statistiques avancées démontrent que les Bulls étaient plus performants autant en attaque qu’en défense avec l’ancien troisième choix de draft sur le parquet. La franchise de l’Illinois a besoin de shooteurs capables d’écarter le jeu pour Derrick Rose mais aussi de faire mouche en cas de prise-à-deux sur Pau Gasol et Joakim Noah. Dunleavy comme McDermott répondent à son profil. L’expérience joue pour l’instant en la faveur du premier mais l’ancienne superstar universitaire passée par Creighton a clairement ses chances. Et c’est déjà une victoire.
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest