La routine surprenante de Doug McDermott à chaque trade deadline

Doug McDermott a été transféré tellement de fois depuis le début de sa jeune carrière qu’il prend maintenant ses précautions une fois arrivé au mois de février.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
La routine surprenante de Doug McDermott à chaque trade deadline

La vie de NBA a des allures de paradis. L’argent, la gloire, le basket. C’est un luxe. Un privilège. Certains parlent même souvent de « bénédictions ». Mais il y a un prix à payer. Notamment pour les joueurs qui ne sont pas des superstars du championnat. Il faut accepter d’être que très rarement maître de son destin. Qu’une franchise peut vous virer du jour au lendemain. Ou vous envoyer à l’autre bout du pays. Littéralement l’autre bout. Doug McDermott en sait quelque chose.

L’ailier de 28 ans est arrivé en NBA en 2014. Sa carrière est relativement récente mais il a déjà emmagasiné de l’expérience. La dure loi du business, il l’a appris très vite. Dès le soir de la draft, les Bulls ont transféré deux picks pour le piocher en onzième position. Ça a donné le ton de sa carrière. Depuis, le sniper a été échangé trois fois. Du coup, il a pris ses petites habitudes.

Dans un article, le journaliste ESPN Zach Lowe révèle que Doug McDermott a maintenant pour coutume de donner la plupart de ses vêtements à des associations chaque année en février. Pourquoi ? Pour éviter d’avoir trop d’affaires à emballer en cas de transfert. C’est dire à quel point il est rodé. Mais McDermott peut se rassurer. Il a l’air d’avoir trouvé sa place aux Indiana Pacers, où il tourne à plus de 10 points par match et 44% de réussite à trois-points. Enfin un peu de stabilité. Pour le moment.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest