Draymond Green : « Ma mère est pire que moi »

Les chiens ne font pas des chats. La mère de Draymond Green continue de mettre l'ambiance sur Twitter les soirs de matches.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
On vous avait déjà parlé de Mary Babers-Green un peu plus tôt dans la saison. Celle qui n'est autre que la mère de Draymond Green, l'intérieur des Warriors, continue de faire le show sur les réseaux sociaux durant les playoffs. Lors du game 2 contre New Orleans, celle-ci s'est encore bien amusée à montrer que le gêne du trashtalk se transmettait dans la famille, en s'en prenant à Charles Barkley ou au staff des Pelicans, qui avait déclaré que la salle de l'Oracle Arena était trop bruyante... On l'a aussi vu retweeter quelques messages avec un langage très fleuri. Interrogé après la rencontre, Draymond Green n'a pu dissimuler un sourire à l'évocation de l'activité nocturne de sa mère sur les réseaux sociaux. Celui qui est considéré comme l'un des plus grands adeptes du trashtalk sait de qui il tient...
"Maintenant vous voyez avec quoi j'ai grandi... Tout le monde se demande pourquoi je parle autant. Mais j'étais condamné le jour où je suis arrivé dans ce foyer... Elle est géniale et c'est grâce à elle que je suis un compétiteur. Elle m'a envoyé un SMS tout à l'heure pour me dire qu'elle s'était bien marrée sur Twitter. Je suis obligé de la calmer sur certains trucs parce que sinon les médias diraient que ma mère est hors de contrôle. Elle est bien pire que moi en fait".
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest