Draymond Green décidé à se calmer avec les arbitres

BasketSessionPar BasketSession Publié

S'il a réalisé un énorme match 3 contre les Blazers, c'est peut-être bien parce que Draymond Green a décidé de ne plus perdre d'énergie avec les arbitres.

Samedi dernier, Draymond Green a été excellent dans le succès de son équipe face aux Portland Trail Blazers. Auteur de 20 pts, 13 rbds, 12 pds, 4 steals et un contre, le couteau-suisse des Golden State Warriors a expliqué s’être plus concentré sur son match que d’habitude. Et a reconnu qu’il perdait trop de temps et d’énergie à parler avec les arbitres.

Draymond Green a enregistré rapidement 4 fautes techniques dans ces playoffs. A la septième, c’est un match de suspension. Et il sait qu’il ne peut pas se le permettre avec les blessures de Kevin Durant et DeMarcus Cousins. Il a donc décidé de se calmer dans ses relations avec le corps arbitral.

« Je pense que ça aide clairement les gars en terme d’énergie. Bon, j’aime toujours choisir mes moments pour le faire. Des fois je peux prendre une technique, mais c’est plus fait de manière réfléchie que de prendre simplement une technique. Parfois, je me dis ‘OK, j’ai besoin d’un boost d’énergie, et si j’en prenais une ?’

Mais des fois, ce n’est pas du tout réfléchi et je vais prendre une faute technique qui va juste tuer l’énergie de notre équipe. Je me suis vraiment concentré à fond sur ce problème, et j’ai réalisé que c’en était à un point où je pleurais plus que je ne jouais. Je suis sûr que c’était horrible à voir parce que je me sentais horrible en jouant comme ça, et je voulais juste me reconcentrer sur le jeu. »

On sait Draymond Green capable de faire ce type d’annonce et retomber dans la foulée dans ses travers. Mais en ce moment, Steve Kerr voit le changement, et apprécie :

« Il joue avec force. Il joue avec discipline. Il joue sous contrôle. Il ne se laisse déranger par rien - l’arbitrage, les mauvais tirs, les balles perdues -, il passe tout simplement à l’action suivante. Sur cet aspect-là, il n’a jamais été aussi fort. »

Avec un Draymond Green concentré comme ça, la tâche s’annonce vraiment rude pour les Blazers…